Avec l'allemand SAG, Spie grossit d'un quart et bondit en Bourse

vendredi 23 décembre 2016 17h36
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Spie a annoncé vendredi un accord pour l'acquisition de SAG, leader allemand des services aux infrastructures d'énergie, ce qui va augmenter d'un quart sa taille et accélérer son expansion sur un marché convoité par tous les spécialistes du secteur.

La Bourse salue une opération structurante pour Spie et annoncée comme fortement relutive. Le titre du spécialiste français des services multitechniques dans les domaines de l'électricité et des communications, introduit en juin 2015 sur Euronext Paris, fait un bond de 9,6% à 19,90 euros à 15h57 et touche un nouveau plus haut historique dans des volumes d'échanges sept fois plus importants que leur moyenne.

Spie, qui a réalisé régulièrement ces dernières années des acquisitions mais de plus petite taille, signe ici la plus grosse opération de son histoire. Le projet, qui devrait être bouclé d'ici le printemps prochain sous réserve du feu vert des autorités de la concurrence, est valorisé à environ 850 millions d'euros.

"C'est un pas en avant majeur pour le développement stratégique de Spie, qui nous fait gagner plusieurs années sur nos plans de développement en Allemagne", a expliqué Gauthier Louette, PDG du groupe, au cours d'une téléconférence avec les analystes financiers et les investisseurs, ajoutant qu'il lorgnait SAG depuis dix ans.

Le secteur des infrastructures électriques fait l'objet de grandes manoeuvres de la part de pure-players comme Spie ou des filiales énergie des géants du BTP. Tous sont attirés par la demande croissante pour des projets clés en main de plus en plus complexes, et donc rémunérateurs, et par la demande suscitée par la recherche d'économies d'énergie et le développement de la "smart grid".

MARCHÉ PROMETTEUR

Le marché est particulièrement prometteur en Allemagne, où un vaste programme de rajeunissement des infrastructures de transport d'électricité a vu le jour en raison de l'âge du réseau mais aussi de la décision du pays de sortir du nucléaire et de développer l'énergie éolienne. Cette forme d'électricité renouvelable nécessite un important réaménagement des lignes électriques entre zones de production, situées plutôt dans le nord de l'Allemagne, et grands lieux de consommation, plutôt dans le sud.   Suite...