L'Iran achète 100 Airbus, dont 16 A350

jeudi 22 décembre 2016 16h00
 

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Airbus a signé jeudi la vente de 100 avions à Iran Air dans le cadre de la réouverture des relations commerciales entre l'Iran et les pays occidentaux près d'un an après la levée des sanctions liées à son programme d'enrichissement nucléaire.

L'Iran commande 46 exemplaires de la famille de court-courriers A320, 38 long-courriers de la famille A330 et 16 exemplaires de l'A350, le dernier long-courrier d'Airbus, précise le constructeur européen dans un communiqué.

Les livraisons démarreront début 2017, ajoute Airbus.

La valeur du contrat ne devrait pas dépasser 10 milliards de dollars (9,6 milliards d'euros), selon les propos du PDG d'Iran Air rapportés dimanche par l'agence de presse iranienne Irna.

Airbus a précisé que le contrat était soumis aux licences d'exportation accordées en septembre et novembre 2016 par l'Office of Foreign Assets Control (OFAC) américain.

Tant à Washington qu'à Téhéran, les conservateurs critiquent toutefois la reprise des relations commerciales avec l'Occident après des décennies de sanctions.

La levée des sanctions en janvier a été suivie de mois de retards liés à des questions réglementaires et l'Iran vient juste de finaliser l'acquisition de 80 avions auprès de l'américain Boeing.

"C'est un accord historique et pas seulement parce qu'il ouvre la voie au renouvellement de la flotte d'Iran Air", fait valoir Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus, cité dans le communiqué de l'avionneur.   Suite...

 
Airbus a signé jeudi la vente de 100 avions à Iran Air dans le cadre de la réouverture des relations commerciales entre l'Iran et les pays occidentaux près d'un an après la levée des sanctions liées à son programme d'enrichissement nucléaire. /Photo prise le 15 décembre 2016/REUTERS/Benoit Tessier