21 décembre 2016 / 08:40 / dans 9 mois

Les marchés européens ouvrent indécis

Les principales Bourses européennes évoluent mercredi sans grand changement dans les premiers échanges, l'indice large Stoxx 600 demeurant à proximité d'un pic de 11 mois dans un faible volume d'échanges à l'approche des congés de Noël. À Paris, le CAC 40 perd 0,18% à 4.840,92 points vers 08h15 GMT. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres sont stables. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent mercredi sans grand changement dans les premiers échanges, l‘indice large Stoxx 600 demeurant à proximité d‘un pic de 11 mois dans un faible volume d‘échanges à l‘approche des congés de Noël.

Les marchés actions, qui ont connu une longue séquence de hausse depuis l‘élection présidentielle américaine du 8 novembre, dans l‘espoir que le futur président Donald Trump relancera la croissance, paraissent donc marquer une pause.

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,18% à 4.840,92 points vers 08h15 GMT. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres sont stables.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,15%, le FTSEurofirst 300 de 0,11% et le Stoxx 600 de 0,06%.

Ce dernier indice a progressé mardi de 0,5% pour finir au plus haut depuis le 4 janvier.

Du côté des valeurs, Mediaset a bondi de plus de 8% après l‘ouverture, la plus forte hausse du Stoxx, avant de s‘apaiser alors que se poursuit le feuilleton de la montée à son capital du français Vivendi.

A la hausse également, le suisse Actelion, qui discute avec Sanofi en vue d‘un rapprochement, prend près de 3%. Sanofi perd en revanche 0,6%, l‘une des plus fortes baisses du CAC.

A la baisse encore, Banca Monte dei Paschi di Siena, qui a lancé une augmentation de capital et tente de lever cinq milliards d‘euros avant la fin de l‘année, recule de 5,6%.

La troisième banque italienne s‘attend à épuiser ses 11 milliards d‘euros de trésorerie plus rapidement qu‘initialement prévu, montre un document actualisé publié mercredi sur son site internet.

Les places européennes avaient terminé mardi dans le vert, portées par les valeurs bancaires, notamment italiennes, après la volonté affichée par Rome de voler à leur secours en cas de nécessité.

La Bourse de Tokyo a fini en repli de 0,26%, le Nikkei ayant effacé ses gains après avoir touché un pic de l‘année dans un marché peu animé.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,1%.

Le dollar reprend son souffle mais reste tout près d‘un pic de 14 ans contre l‘euro et un panier de grandes devises, tandis que les cours du pétrole grimpent modérément, portés par des anticipations d‘une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis..

La Bourse de New York, toujours portée par le succès électoral de Donald Trump, a connu mardi une nouvelle séance de hausse qui a permis au Dow Jones et au Nasdaq de battre leurs records en séance et de clôture.

Malgré le soutien du secteur financier, en particulier de Goldman Sachs, le Dow n‘est toutefois pas parvenu à atteindre pour la première fois la barre symbolique des 20.000 points. Le Standard & Poor’s 500 s‘est pour sa part rapproché à seulement cinq points de son pic historique en séance.

Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below