December 20, 2016 / 5:53 PM / 7 months ago

Les Bourses européennes terminent dans le vert

4 MINUTES DE LECTURE

Le CAC 40 a pris 0,56% (27,12 points) à 4.849,89 points. À Francfort, le Dax a avancé de 0,33% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,38%. /Photo d'archives/Suzanne Plunkett

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mardi dans le vert, portées par les valeurs bancaires, notamment italiennes, au lendemain de la volonté affichée par Rome de voler à leur secours en cas de nécessité, mais aussi par les pétrolières à la faveur d'un rebond des cours du brut.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,56% (27,12 points) à 4.849,89 points. À Francfort, le Dax a avancé de 0,33% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,38%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a gagné 0,5%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,66% et le Stoxx 600 0,48%.

Les banques et l'énergie figurent parmi les plus fortes hausses sectorielles avec des progressions supérieures à 1%. L'indice bancaire a profité de la bonne tenue de ses composantes italiennes (+2,27%).

Le gouvernement italien a demandé lundi au Parlement l'autorisation d'emprunter 20 milliards d'euros pour soutenir un secteur qui ploie sous 360 milliards d'euros de créances douteuses.

L'action Lloyds a également soutenu le secteur, progressant de plus de 2% après l'annonce par la banque britannique du rachat de la société de cartes de crédit britannique MBNA à Bank of America pour 1,9 milliard de livres (2,3 milliards d'euros) en numéraire, première grosse acquisition du groupe bancaire depuis la crise financière.

Sur le front du pétrole, le Brent de la mer du Nord a gagné jusqu'à 1,5% avant de fléchir sur fond de hausse du dollar. Le billet vert a touché un nouveau pic de 14 ans face à panier de devises de référence avant de réduire lui aussi ses gains..

L'euro est affaibli face au billet vert par les événements de Berlin, où un camion a, selon la police, délibérément foncé sur un marché de Noël, faisant 12 morts et 48 blessés.

De son côté, le yen pâtit de la décision de la Banque du Japon (BoJ) de laisser sa politique monétaire ultra-accommodante inchangée. La BoJ s'est en même temps montrée plus optimiste pour l'économie japonaise.

Du côté des valeurs individuelles en Europe, la progression la plus marquée, et de loin, du Stoxx 600 est à mettre à l'actif de Mediaset dont le titre a pris plus de 23% en réaction à la volonté affichée par Vivendi de porter sa part dans le capital du groupe de médias italien à 30%.

Selon des données de Reuters, plus de 10% du flottant de Mediaset a changé de mains ce mardi sur le marché.

A l'autre bout du spectre, Actelion a cédé 5,6%, la plus forte baisse du Stoxx 600, sur fond d'incertitudes quant à la pertinence d'un éventuel rapprochement avec le français Sanofi, certains analystes faisant état pour leur part d'un repli purement technique après la forte hausse du titre en fin de semaine dernière.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street est orientée à la hausse avec le Dow Jones tout proche de la barrière des 20.000 points, qu'il n'a jamais franchie.

La vigueur du dollar s'accompagne d'une hausse des rendements des Treasuries dans le sillage des propos de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, qui a salué lundi la bonne santé du marché du travail aux Etats-Unis.

Patrick Vignal pour le service français, avec Charlotte Brichaux, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below