Les effectifs des principaux hedge funds londoniens en baisse

mardi 20 décembre 2016 18h15
 

par Maiya Keidan

LONDRES (Reuters) - Le nombre de gestionnaires et autres responsables des principaux fonds spéculatifs (hedge funds) londoniens a reculé de 3,5% en 2016 en réponse aux performances décevantes de certains d'entre eux et aux dégagements d'investisseurs.

Le nombre total de professionnels enregistrés auprès de la Financial Conduct Authority (FCA), l'autorité réglementaire des activités financières de la City, dans les 15 principaux fonds qui ne recourent pas à la gestion algorithmique, est passé de 890 à 860, selon des données compilées par Reuters.

Le recul des effectifs dans ces fonds, qui représentent 247 milliards de dollars (238 milliards d'euros) d'actifs sous gestion sur un total de 478 milliards en Grande-Bretagne dans cette catégorie d'actifs et de 3.240 milliards au total dans le monde, selon des données de Preqin, est le reflet de la passe difficile que traverse le secteur.

Les investisseurs ont retiré 67 milliards de dollars des hedge funds sur les neuf premiers mois de cette année, principalement de sociétés de gestion dont les actifs sont supérieurs à un milliard de dollars.

Les baisses d'effectifs les plus significatives ont concerné des sociétés de gestion de hedge funds comme CQS, Man Group et Brevan Howard, dont le nombre cumulé de gérants et autres responsables a diminué de 10%.

Pour la seule CQS il a chuté de 20% à 68 contre 85 entre le 1er janvier et le 1er décembre, a dit à Reuters une source au fait du dossier.

La baisse du nombre des personnels enregistrés auprès de la FCA est généralement associée à des réductions d'effectifs ou à une évolution de certains salariés vers d'autres fonctions qui ne nécessitent pas d'enregistrement auprès de la FCA.

Les hedge funds, qui affichaient globalement une performance négative de 2,6% en janvier et de 0,03% en février, étaient repassés dans le vert à fin novembre avec des gains de 4,57%, selon des données de Hedge Fund Research.   Suite...

 
La place financière de La City à Londres. Le nombre de gestionnaires et autres responsables des principaux fonds spéculatifs (hedge funds) londoniens a reculé de 3,5% en 2016 en réponse aux performances décevantes de certains d'entre eux et aux dégagements d'investisseurs. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville