Wall Street réduit ses gains après les morts de Berlin

lundi 19 décembre 2016 22h53
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé lundi en faible hausse, réduisant ses gains après avoir appris qu'un camion avait foncé dans la foule près d'un marché de Noël à Berlin, faisant neuf morts et une cinquantaine de blessés.

L'annonce que la police allemande s'orientait vers la piste d'un attentat a eu un effet sur les indices et perturbé des investisseurs déjà inquiets des conséquences de l'assassinat de l'ambassadeur de Russie à Ankara.

Le diplomate a été tué d'une balle dans le dos lundi dans une galerie d'art de la capitale turque par un policier criant "N'oubliez pas Alep" et "Dieu est le plus grand".

"Les marchés veulent savoir s'il s'agit d'un incident isolé, s'il perturbera l'activité économique juste dans la région ou sur une zone plus large et pour combien de temps", a expliqué John Canally, responsable de la stratégie de LPL Financial. "C'est selon ces éléments que les marchés jugent des événements de ce genre."

L'indice Dow Jones a gagné 39,65 points (0,2%) pour finir à 19.883,06.

Le S&P-500, plus large, a pris 4,46 points, soit 0,2% lui aussi, à 2.262,53.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 20,28 points (0,37%) à 5.457,44.

Le Nasdaq et le S&P-500 ont été portés par les valeurs technologique comme Microsoft (+2,1%), Amazon (+1,1%) et Apple (+0,6%).

United Technologies a gagné 2,1%, la meilleure performance du Dow Jones avec Microsoft, en réaction à un relèvement de recommandation de Credit Suisse.   Suite...

 
Wall Street a terminé lundi en faible hausse, réduisant ses gains après avoir appris qu'un camion avait foncé dans la foule près d'un marché de Noël à Berlin, faisant neuf morts et une cinquantaine de blessés. Le Dow Jones a gagné 39,65 points (0,2%) pour finir à 19.883,06. /Photo prise le 14 décembre 2016/REUTERS/Lucas Jackson