L'Australie scellera mardi le contrat de sous-marins français

lundi 19 décembre 2016 13h25
 

par Colin Packham et Cyril Altmeyer

SYDNEY/PARIS (Reuters) - La France et l'Australie signeront mardi l'accord intergouvernemental mettant en oeuvre le contrat de construction par le groupe DCNS de 12 sous-marins destinés à la marine australienne pour un total de 34 milliards d'euros, a annoncé lundi la ministre australienne de la Défense.

"Le contrat va établir le cadre légal qui encadrera le partenariat entre l'Australie et la France sur les sous-marins dans les décennies à venir", a dit Marise Payne lors d'une conférence de presse à Sydney.

Il s'agit d'une "étape cruciale dans la livraison de cette flotte de sous-marins", a-t-elle ajouté, aux côtés de son homologue français Jean-Yves Le Drian.

L'Australie avait déjà signé fin septembre un premier contrat de conception des sous-marins DCNS, cinq mois après l'ouverture en négociations exclusives marquant la victoire du constructeur naval militaire français sur ses rivaux allemand et japonais.

"C'est le coup d'envoi officiel du programme", a souligné le PDG de DCNS Hervé Guillou lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters depuis l'Australie.

Cet accord fixe le cadre entre les Etats pour l'ensemble de la coopération, a-t-on expliqué dans l'entourage du ministre de la Défense pendant toute la période de la coopération bilatérale, soit une cinquantaine d'années.

"Cela scelle le choix australien", a-t-on ajouté, précisant que l'accord traiterait notamment de la participation de l'industrie australienne et de la non-transmission à des tiers de la propriété intellectuelle qui aura été générée.

  Suite...

 
Usine de DCNS à La Montagne, près de Nantes. La France et l'Australie signeront mardi l'accord intergouvernemental mettant en oeuvre le contrat de construction par le groupe DCNS de 12 sous-marins destinés à la marine australienne pour un total de 34 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé