Dow et S&P finissent étales; recul modéré du Nasdaq

vendredi 16 décembre 2016 23h26
 

par Tanya Agrawal et Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé la dernière séance de la semaine sans grand changement, avec un Dow Jones qui reste proche de la barre des 20.000 points, qu'il n'a encore jamais franchie.

Le biais légèrement baissier du Dow et de l'indice Standard & Poor's, un peu plus marqué pour le Nasdaq, est à mettre au compte d'Oracle qui a perdu 4,3%, le chiffre d'affaires trimestriel du concepteur de logiciels professionnels n'ayant pas autant augmenté que prévu.

Oracle accuse la plus forte perte de l'indice S&P-500 et de l'indice sectoriel des high techs qui cède 0,75%.

L'indice Dow Jones a cédé 8,83 points (0,04%) à 19.843,41 points, après un plus haut de séance de 19.923,17. Le S&P-500, plus large, a perdu 3,96 points (0,18%) à 2.258,07 points. Le Nasdaq Composite a laissé 19,69 points (0,36%) à 5.437,16 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 0,44%, tandis que le S&P a cédé 0,07% et que le Nasdaq Composite a perdu 0,14%. Le Dow inscrit ainsi son sixième gain hebdomadaire d'affilée.

Des analystes observent que les investisseurs se sont tournés vers des valeurs défensives lorsque le marché a appris qu'un navire de la marine chinoise avait confisqué un drone sous-marin utilisé par un vaisseau océanographique américain dans les eaux internationales en mer de Chine du Sud.

"L'information, au minimum, vous touche. Ce n'est pas souvent que deux hyper-puissances se confrontent comme ça", dit Jim Paulsen (Wells Capital Management).

Avant cela, la Bourse a dû absorber une élection présidentielle remportée, le 8 novembre dernier, par le républicain Donald Trump, dont le programme de relance annoncé lui a donné des ailes depuis lors.   Suite...

 
Wall Street a terminé la dernière séance de la semaine sans grand changement, avec un Dow Jones qui reste proche de la barre des 20.000 points, qu'il n'a encore jamais franchie. /Photo prise le 13 décembre 2016/ REUTERS/Lucas Jackson