16 décembre 2016 / 19:22 / dans 10 mois

Le ministre de l'Industrie italien demande des explications à Vivendi

Le ministre de l'Industrie italien Carlo Calenda a fait savoir vendredi au président du directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine qu'il n'appréciait guère la montée hostile du groupe français au capital de Mediaset. /Photo prise le 25 novembre 2016/REUTERS/Tony Gentile

ROME (Reuters) - Le ministre de l‘Industrie italien Carlo Calenda a fait savoir vendredi au président du directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine qu‘il n‘appréciait guère la montée hostile du groupe français au capital de Mediaset, a déclaré vendredi une source proche du dossier.

“Calenda a dit que le gouvernement n‘aimait ni le moment ni les méthodes de l‘opération et il a demandé à Puyfontaine de préciser leurs intentions (au sujet de Mediaset) et de calmer les choses”, a précisé la source.

Vivendi est devenu cette semaine le deuxième actionnaire de Mediaset derrière Fininvest, la holding de l‘ex-président du Conseil Silvio Berlusconi, achetant massivement pour bâtir une participation de 20% après avoir dévoilé une part de 3% lundi.

Le groupe de Vincent Bolloré est également le premier actionnaire de Telecom Italia.

Entre Vivendi et Mediaset le torchon brûle depuis juillet, lorsque Vivendi est revenu sur un accord par lequel il devait racheter la filiale de télévision payante Mediaset Premium, Mediaset et Vivendi devant prendre par ailleurs mutuellement des participations croisées de 3,5%.

Francesco Piscioneri, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below