Le climat des affaires en France s'améliore nettement en décembre

vendredi 16 décembre 2016 09h49
 

PARIS (Reuters) - Le climat des affaires s'est nettement amélioré en France au mois de décembre, selon des données de l'Insee publiées vendredi qui confirment une tendance dessinée par d'autres enquêtes de conjoncture.

L'indicateur global du climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête mensuelle, progresse de trois points à 105 après un chiffre de 102 en novembre conforme à la première estimation.

"Après avoir été quasi stable depuis août 2015, égal ou légèrement au-dessus de sa moyenne de long terme de 100, le climat des affaires s'améliore nettement en décembre 2016 (...) atteignant un plus haut depuis l'été 2011", souligne l'Insee dans un communiqué.

Le climat des affaires s'améliore dans l'ensemble des secteurs d'activité à l'exception du bâtiment.

Déjà supérieur à sa moyenne de long terme depuis avril 2015, l'indicateur de l'industrie manufacturière gagne quatre points à 106, son plus haut niveau depuis août 2011.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à ce qu'il gagne un point à 103.

Le climat des affaires dans les services a aussi progressé de quatre points à 106, au plus haut depuis mi-2011.

Il progresse de trois points dans le commerce de détail à 107 mais recule d'un point dans le bâtiment à 98.

"L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable", relève l'Insee.   Suite...

 
L'indicateur global du climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête mensuelle, progresse de trois points à 105 après un chiffre de 102 en novembre conforme à la première estimation. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau