Intesa écope d'une amende de 235 millions de dollars aux Etats-Unis

jeudi 15 décembre 2016 18h55
 

NEW YORK (Reuters) - Le parquet financier de New York a infligé une amende de 235 millions de dollars (226,65 millions d'euros) à la banque italienne Intesa Sanpaolo, laquelle a dit qu'elle incorporerait cette charge dans ses comptes du quatrième trimestre.

La plus grande banque de détail italienne et sa branche new-yorkaise ont fait preuve de négligence dans la gestion de leur système de surveillance des transactions et n'ont pas détecté des échanges douteux impliquant des sociétés écrans, peut-on lire dans un communiqué du département new-yorkais des Services Financiers publié jeudi.

La banque a également formé des employés à traiter des transactions avec l'Iran de telle manière qu'on ne puisse pas facilement les relier à des entités faisant l'objet de sanctions et elle a sciemment dissimulé des informations aux autorités de tutelle, dit l'organisme américain.

Cette amende contre Intesa Sanpaolo intervient après d'autres sanctions infligées cette année à d'autres banques étrangères dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d'argent.

(Karen Freifeld et Carmel Crimmins, avec le bureau de Milan, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Le parquet financier de New York a infligé une amende de 235 millions de dollars (226,65 millions d'euros) à la banque italienne Intesa Sanpaolo, laquelle a dit qu'elle incorporerait cette charge dans ses comptes du quatrième trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini