Wall Street ouvre en légère hausse

jeudi 15 décembre 2016 15h59
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse jeudi, soutenue par des indicateurs économiques meilleurs que prévu, et ce en dépit de la perspective d'une accélération des hausses de taux l'an prochain après celle, la première en un an, annoncée mercredi par la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones regagne 38,92 points, soit 0,20%, à 19.831,45 dans les premiers échanges, au lendemain d'un recul de 0,60%. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,14% à 2.256,50 points et le Nasdaq Composite avance de 0,21% à 5.448,31.

Le resserrement monétaire de 25 points de base annoncé mercredi était largement anticipé par les investisseurs mais la Fed a surpris en disant prévoir trois hausses de taux en 2017, et non plus deux comme elle le laissait entendre en septembre, en partie pour anticiper l'effet des mesures de relance promises par le président élu Donald Trump.

Janet Yellen, la présidente de la banque centrale, a aussi cité l'amélioration du marché du travail et la remontée de l'inflation à l'appui de la nouvelle prévision.

"Les investisseurs qui se préparaient à une fin d'année tranquille ont eu un choc hier avec ce communiqué très ferme du Fomc (comité de politique monétaire de la Fed-NDLR)", déclare Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"Alors qu'il reste une part d'incertitude sur ce que sera vraiment la politique économique sous la présidence de Trump, l'optimisme qu'il a suscité en promettant des baisses d'impôts et des dépenses d'infrastructures semble d'ores et déjà avoir joué un rôle clé dans l'évolution des projections de la Fed."

Dans l'anticipation d'une politique de soutien à la croissance, le S&P-500 a gagné 5,3% depuis l'élection du 8 novembre et le Dow Jones a enchaîné les records. Il se situe à présent à moins de 1% du seuil symbolique des 20.000 points.

Wall Street a toutefois subi mercredi sa plus forte baisse en deux mois après les annonces de la Fed et dans le sillage des cours du pétrole, qui poursuivent leur recul jeudi.

Ces facteurs négatifs sont tempérés jeudi par les indicateurs économiques publiés avant l'ouverture.   Suite...

 
Wall Street a ouvert en légère hausse jeudi, soutenue par des  indicateurs économiques meilleurs que prévu, et ce en dépit de la perspective d'une accélération des hausses de taux l'an prochain après celle, la première en un an, annoncée mercredi par la Réserve fédérale. L'indice Dow Jones regagne 38,92 points, soit 0,20%, à 19.831,45 dans les premiers échanges. /Photo prise le 14 décembre 2016/REUTERS/Lucas Jackson