December 14, 2016 / 12:48 PM / 7 months ago

Le Bâtiment devrait accélérer en 2017, sauf contrecoup fiscal

3 MINUTES DE LECTURE

Vue sur le site de construction du nouveau Palais de Justice de Paris. La reprise observée cette année dans le bâtiment en France devrait accélérer en 2017, à moins que le prochain président de la République ne revienne sur plusieurs aides fiscales au secteur, a déclaré mercredi la Fédération française du bâtiment (FFB). /Photo prise le 30 novembre 2016/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - La reprise observée cette année dans le bâtiment en France devrait accélérer en 2017, à moins que le prochain président de la République ne revienne sur plusieurs aides fiscales au secteur, a déclaré mercredi la Fédération française du bâtiment (FFB).

Dans son point de conjoncture, la FFB confirme que 2016 restera l'année du retournement, avec une estimation de la hausse de l'activité en volume revue à +1,9% contre +0,9% attendu jusqu'ici.

Cette reprise, après huit années de crise, devrait s'amplifier en 2017 avec une hausse estimée à +3,4% grâce à la vigueur persistante du logement neuf et à un retour de la croissance dans le non-résidentiel neuf.

La fédération, qui représente les deux tiers des 1,05 million de salariés du bâtiment, souligne toutefois que l'environnement institutionnel post-élection présidentielle constitue un risque majeur pour cette reprise au cas où la réduction des dépenses publiques n'épargnerait pas des dispositifs d'aide jugés indispensables à l'activité du secteur.

"Ce serait de nature à casser la reprise, à l'instar de ce qui s'est observé de 2012 à 2014", a déclaré Jacques Chanut, président de la FFB, lors d'une conférence de presse.

"Nous rappelons simplement qu'au-delà de la ligne budgétaire, il y a des emplois derrière. Si on supprime PTZ, Pinel et CITE, cela coûte directement 100.000 emplois."

La fédération estime que sans contrecoup fiscal, le secteur devrait créer environ 10.000 emplois nets en 2017, après avoir stabilisé ses effectifs (-10.000 salariés et +10.000 intérimaires) en 2016 et perdu 35.600 emplois en 2015.

Le PTZ (prêt à taux zéro) est un prêt aidé par l'Etat pour faciliter l'accession à la propriété des personnes aux revenus modestes, la loi Pinel offre une réduction d'impôts lors de l'achat d'un bien immobilier neuf mis en location pendant au moins six ans et le CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique) est un avantage fiscal accordé lors de travaux d'amélioration de la performance énergétique de son logement.

La FFB défend également le maintien des taux de TVA réduits (10% contre un taux normal de 20%, et 5,5% pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique) s'il est fait appel à un professionnel pour réaliser les travaux.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below