Steinhoff et Shoprite veulent créer un géant africain du commerce

mercredi 14 décembre 2016 13h33
 

JOHANNESBURG (Reuters) - Le groupe sud-africain d'ameublement Steinhoff et son compatriote Shoprite, spécialisé dans la distribution alimentaire, ont annoncé mercredi être en négociations en vue d'une fusion.

Les deux groupes ont pour particularité d'avoir un fort développement hors de leurs frontières, en Afrique pour Shoprite et par delà les mers pour Steinhoff, qui possède entre autres Conforama en France et est coté à Francfort.

Aucun montant n'a été communiqué. Le projet en négociation prévoit que Shoprite émette des actions à l'intention de Steinhoff, qui deviendrait ainsi un important actionnaire de l'enseigne.

Shoprite et Steinhoff ont pour actionnaire principal le magnat sud-africain de la distribution Christo Wiese, qui avait affirmé à Reuters en septembre qu'un mariage des deux groupes constituerait une "évolution naturelle."

Les investisseurs sont plus circonspects : l'action Steinhoff cotée à Johannesburg chute de 5,65% à 71,69 rands vers 11h55 GMT et Shoprite cède 1,68% à 189,57.

A Francfort, le titre Steinhoff décroche de 6,38% à 4,87 euros.

(Nqobile Dludla et Tiisetso Motsoeneng, Véronique Tison pour le service français)

 
Un supermarché Shoprite dans la ville de Kano, au nord du Nigeria. Le groupe sud-africain d'ameublement Steinhoff et son compatriote Shoprite, spécialisé dans la distribution alimentaire, ont annoncé mercredi être en négociations en vue d'une fusion. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Fletcher