14 décembre 2016 / 08:27 / dans 9 mois

Les prix à la consommation stables en novembre

Les prix à la consommation ont bien stagné en novembre en France par rapport au mois précédent, le recul des prix des services et des produits manufacturés ayant compensé le léger rebond des prix alimentaires et la moindre hausse des prix de l'énergie, indique mercredi l'Insee, confirmant l'estimation provisoire publiée à la fin du mois dernier. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les prix à la consommation ont bien stagné en novembre en France par rapport au mois précédent, le recul des prix des services et des produits manufacturés ayant compensé le léger rebond des prix alimentaires et la moindre hausse des prix de l‘énergie, indique mercredi l‘Insee, confirmant l‘estimation provisoire publiée à la fin du mois dernier.

Ils avaient déjà stagné en octobre, après un repli de 0,2 % en septembre.

Sur un an, leur hausse atteint 0,5%, un rythme à peine supérieur à celui de 0,4% relevé un mois plus tôt.

En données corrigées des variations saisonnières, les prix à la consommation ont progressé de 0,1% en novembre après une stagnation en octobre et ils affichent aussi une augmentation de 0,5% sur un an.

L‘Insee a également confirmé ses premières estimations pour l‘indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro. Ce dernier est lui aussi resté stable le mois dernier et a affiché une progression de 0,7% sur un an.

L‘inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) a augmenté de 0,1% le mois dernier après un recul de 0,1% le mois précédent. Son évolution sur un an s‘élève à +0,5%, comme en octobre.

L‘inflation hors tabac s‘établit quant à elle à 0,6% en rythme annuel.

En novembre, la progression des prix de l‘énergie a ralenti, s‘élevant à +0,9% contre +1,3% le mois précédent, même s‘ils s‘inscrivent en nette augmentation sur un an, avec une hausse de 2,1% en novembre (+0,7% en octobre).

Cette hausse, combinée au léger rebond des prix des produits alimentaires (+0,1% en novembre, après -0,1% en octobre), compense le léger recul des prix des produits manufacturés (-0,1% après une stabilité en octobre) ainsi que la poursuite de la tendance à une baisse modérée des prix des services (-0,2% après -0,1%).

Myriam Rivet, édité par Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below