Succès des parfums féminins visant les jeunes générations

mardi 13 décembre 2016 21h45
 

PARIS (Reuters) - Le segment des parfums ciblant les jeunes de moins de 35 ans voit ses ventes grimper en France, tirant son épingle du jeu dans un marché qui demeure mal orienté.

Les ventes de ces jus destinés aux jeunes générations entre 18 et 35 ans constituent aujourd'hui la locomotive du marché, avec une progression de 4% sur les huit premiers mois de l'année, selon les chiffres publiés par le cabinet spécialisé NPD Group.

Cette tendance dépasse largement l'Hexagone, les ventes de ce segment de marché connaissant une croissance à deux chiffres en Espagne comme en Italie.

Avec un chiffre d’affaires de 390 millions d'euros à la fin août 2016 en France, les ventes visant les "millennials" représentaient un tiers du marché du parfum féminin.

Le marché français du parfum pris dans son ensemble reste quant à lui à la peine et accuse un recul de 2% sur la période.

Les jeunes générations, qui consomment très différemment de leurs aînées, sont au centre de toutes les attentions des marques de parfums.

Pour les séduire, elles optent pour des lancements plutôt radicaux, comme Olympea de Paco Rabanne - meilleur lancement en France, Italie, Espagne et Royaume-Uni en 2015, selon NPD - ou bien pour une réinterprétation d'une ligne classique.

Les flacons sont alors revisités, arborant de nouvelles couleurs ou des paillettes, comme Black Opium d'Yves Saint Laurent (Groupe L'Oréal) - meilleur lancement en 2014 - ou Poison Girl de Dior (LVMH) - meilleur lancement sur les dix premiers mois de 2016.

"Les grandes maisons adoptent une communication très ciblée pour séduire les moins de 35 ans", souligne Mathilde Lion, experte beauté chez NPD.   Suite...

 
Le segment des parfums ciblant les jeunes de moins de 35 ans voit ses ventes grimper en France, tirant son épingle du jeu dans un marché qui demeure mal orienté. Ses ventes constituent aujourd'hui la locomotive du marché, avec une progression de 4% sur les huit premiers mois de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch