Wall Street ouvre en hausse sur de nouveaux records

vendredi 9 décembre 2016 15h59
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a de nouveau ouvert dans le vert vendredi après une série quasi ininterrompue de hausses liée à la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine qui a propulsé les trois principaux indices de Wall Street à des niveaux records.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 21,12 points, soit 0,11%, à 19.635,93 points. Le Standard & Poor's 500 progresse de 0,20% à 2.250,72 points et le Nasdaq Composite prend 0,45% à 5.442,00 points.

L'"effet Trump" pousse les investisseurs depuis un mois à acheter les valeurs industrielles et financières, pariant sur un programme d'investissement dans les infrastructures et de simplification de la réglementation bancaire qui pourrait doper la croissance et stimuler l'inflation.

La veille, le Dow Jones, le S&P-500 et le Nasdaq avaient déjà atteint de nouveaux sommets et l'indice Russell 2000 des petites capitalisations avait également atteint un pic, tout comme l'indice Dow du transport, considéré comme un baromètre de l'économie.

Au chapitre macro-économique, les investisseurs prendront connaissance à 15h00 GMT de la première estimation de l'indice de confiance de l'Université du Michigan pour le mois décembre. Il est attendu en hausse à 94,5 après avoir touché un plus haut de six mois en novembre.

La résistance du marché sera également mise à l'épreuve la semaine prochaine avec le relèvement très probable (94% de chances selon une enquête Reuters) des taux de la banque centrale américaine à l'issue de sa réunion des 13 et 14 décembre.

Sur le marché des changes, le dollar continue d'ailleurs de s'apprécier par rapport à l'euro et à un panier de devises de référence. La monnaie unique, qui s'échange à 1,05 dollar vers 14h30 GMT, est affaiblie par la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de réduire le montant mensuel de ses rachats d'actifs l'an prochain.

Sur le marché obligataire, dans un contexte d'inquiétude accrue sur les banques italiennes, notamment Monte dei Paschi , le rendement du 10 ans américain a brièvement touché un plus bas du jour de 2,397%, avant de rebondir.

Aux valeurs, Coca-Cola gagne 2%, plus forte hausse du Dow Jones, après avoir annoncé un nouveau directeur général qui prendra ses fonctions l'an prochain.   Suite...

 
Wall Street a de nouveau ouvert dans le vert vendredi après une série quasi ininterrompue de hausses liée à la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine qui a propulsé les trois principaux indices de Wall Street à des niveaux records. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 21,12 points, soit 0,11%, à 19.635,93 points. /Photo prise le 8 décembre 2016/REUTERS/Brendan McDermid