8 décembre 2016 / 09:00 / il y a un an

Les Bourses européennes évoluent en légère hausse dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent jeudi en légère hausse dans les premiers échanges, s‘acheminant vers une quatrième séance de progression de suite dans la foulée des records de Wall Street et de données macroéconomiques chinoises jugées encourageantes, dans l‘attente de la décision de la Banque centrale européenne.

Les principales Bourses européennes évoluent jeudi en légère hausse dans les premiers échanges. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,29% à 4.708,16 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,54% et à Londres, le FTSE gagne 0,14%. /Photo prise le 7 decembre 2016/REUTERS/Staff

La BCE, qui tient sa dernière réunion de politique monétaire de l‘année, devrait annoncer en milieu de journée qu‘elle prolonge de six mois son programme de rachats d‘actifs au-delà de mars 2017 et pour un montant identique, soit 80 milliards d‘euros par mois, estiment en majorité des économistes interrogés par Reuters il y a une semaine.

À Paris, l‘indice CAC 40 prend 0,29% à 4.708,16 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,54% et à Londres, le FTSE gagne 0,14%. L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,33%, le FTSEurofirst 300 de 0,24% et le Stoxx 600 de 0,28%.

Malgré l‘anticipation de la prolongation de ce programme, l‘euro avance de 0,2% face au dollar. La monnaie unique ne paraît pas souffrir de la décision de Moody’s d‘abaisser la perspective sur la note souveraine italienne au nom de la diminution des chances de voir le pays entreprendre des mesures de réforme économiques et budgétaires après la victoire du “non” au référendum de dimanche sur le projet de réforme constitutionnelle.

Sur le marché obligataire, le prix des obligations souveraines émises par les principaux pays de la zone euro est en léger recul avant la décision de la BCE.

Les cours du pétrole, qui avaient baissé mercredi de quelque 2% en raison de nouveaux doutes sur l‘efficacité de la réduction de la production du brut décidée par l‘Opep et d‘autres pays, dont la Russie, reprennent 0,1%, portés par le recul du dollar face à un panier de devises internationales.

Les exportations et les importations chinoises ont progressé de manière inattendue en novembre, de respectivement 0,1% et 6,7% sur un an, portées par une forte demande de matières premières, montrent les chiffres officiels publiés jeudi.

La plus forte hausse sectorielle est le fait du secteur des médias (+0,93%), notamment porté par WPP (+2,13%), soutenu par un relèvement de recommandation de Jefferies, passé à achat.

Vient ensuite secteur des télécoms (+0,92%), avec notamment une progression de 1,77% de l‘action Deutsche Telekom.

Toujours grâce à un relèvement de recommandation, de HSBC cette fois, l‘action du spécialiste de la blanchisserie industrielle Berendsen avance de 4,9%, inscrivant la plus forte hausse du Stoxx 600.

La plus forte baisse de cet indice est pour le titre Fingerprint, qui plonge de près de 12,5% après que le spécialiste suédois de la biométrie a revu à la baisse sa prévision de chiffre d‘affaires annuel.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below