Ikea se réorganise pour stimuler sa croissance

mercredi 7 décembre 2016 13h54
 

LONDRES/STOCKHOLM (Reuters) - Ikea, le numéro un mondial de l'ameublement, a annoncé mercredi la cession de filiales pour 5,2 milliards d'euros dans le cadre d'une refonte de sa stratégie visant à faire face à une nouvelle concurrence et à s'adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs.

Le groupe suédois, qui exploite la plupart des magasins en son nom, a vendu ces filiales, qui assurent aussi bien la conception, la fabrication, l'achat ou la logistique, à Inter Ikea Holding BV, une société de droit néerlandais basée à Delft et propriétaire de la marque Ikea.

La transaction, pilotée par Inter Ikea, a permis d'augmenter le bénéfice imposable d'Ikea Group, dont le siège est situé à Leyde (Pays-Bas), de 23% à 5,4 milliards d'euros.

Depuis le 1er septembre, Inter Ikea contrôle entièrement le développement de la gamme Ikea et sa logistique, faisant du groupe Ikea un pur distributeur opérant dans le cadre d'un contrat de franchise avec Inter Ikea.

Torbjorn LoofS, le directeur général d'Inter Ikea, explique que ce changement structurel était nécessaire pour s'adapter à des consommateurs qui veulent plus de magasins en centre-ville et plus de point relais pour le retrait des colis tout en achetent plus en ligne.

"Le concept et le système de franchise existant ont été constitués au début des années 1980. C'était une autre époque", a-t-il déclaré à Reuters. "L'objectif principal est de nous assurer que nous pouvons grandir et nous développer et être en adéquation avec nos clients", a-t-il dit.

Inter Ikea avait déjà annoncé en 2015 son intention d'exercer ses droits en vue de reprendre le contrôle de la conception et d'autres attributs du groupe Ikea mais le prix de la transaction afférente a été révélé pour la première fois ce mercredi, lors de la présentation des résultats au 31 août des deux groupes.

Ikea Group est détenu par une fondation néerlandaise tandis qu'Inter Ikea appartient à une fondation du Liechtenstein. La répartition des responsabilités vise à créer une tension de nature à stimuler la croissance, ont dit les dirigeants d'Inter Ikea.

La structure globale a été mise en place par le fondateur Ingvar Kamprad il y a presque 40 ans pour permettre à Ikea de préserver son indépendance de façon permanente. Les bénéfices des deux groupes sont conservés dans les entreprises ou les fondations pour financer l'expansion du concept Ikea.   Suite...

 
Ikea, le numéro un mondial de l'ameublement, a annoncé mercredi la cession de filiales pour 5,2 milliards d'euros dans le cadre d'une refonte de sa stratégie visant à faire face à une nouvelle concurrence et à s'adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs. /Photo prise le 23 juillet 2016/REUTERS/Russell Boyce