Record pour Wall Street grâce aux banques et aux télécoms

mardi 6 décembre 2016 23h24
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mardi une séance volatile en légère hausse, soutenue par les banques à l'approche d'une hausse des taux d'intérêt attendue par les marchés pour la semaine prochaine mais également par le secteur des télécoms.

Le Dow Jones a encore battu un record de clôture, progressant de 0,18% (35,54 points) à 19.251,78.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a gagné 0,34% à 2.212,23 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 0,45% à 5.333 points.

Les indices de référence ont le vent en poupe depuis l'élection présidentielle du 8 novembre, les marchés anticipant une politique inflationniste de la part du président élu, Donald Trump.

Sur le plan sectoriel, l'indice S&P des valeurs financières a pris 0,95% alors que se profile la réunion monétaire de la Réserve fédérale, les 13 et 14 décembre. Les investisseurs évaluent désormais à plus de 90% la probabilité d'un relèvement de ses taux par la banque centrale américaine.

Les télécoms (+1,47%) ont également porté les indices grâce notamment à AT&T et Verizon.

AT&T a pris 1,9% après des propos de son directeur général, Randall Stephenson, affirmant que le lancement de son service en ligne DirecTV Now avait largement dépassé les attentes.

Verizon a gagné pour sa part 1,2% après avoir annoncé la vente de 29 de ses centres de données à Equinix (-0,8%) pour 3,6 milliards de dollars.   Suite...

 
La Bourse de New York a terminé mardi une séance volatile en légère hausse, soutenue par les banques, mais également par le secteur des télécoms. Le Dow Jones a encore battu un record de clôture, progressant de 0,18% (35,54 points) à 19.251,78. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid