La Bourse de Tokyo se reprend avec les stats US

mardi 6 décembre 2016 07h59
 

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse modérée mardi, interrompant une série de deux baisses consécutives, soutenue par des statistiques économiques américaines jugées encourageantes, qui ont calmé les inquiétudes liées à l'Europe après l'annonce de la démission du président du Conseil italien Matteo Renzi.

L'indice Nikkei a terminé sur un gain de 0,47%, soit 85,55, à 18.360,54 points et le Topix, plus large, a pris 10,24 points (+0,70%) à 1.477,20 points.

La place boursière japonaise a également profité de la vigueur du dollar face au yen (+0,2%), évolution qui profite aux valeurs exportatrices.

Le Nikkei, qui vient d'enchaîner quatre progressions hebdomadaires de suite, portée, comme les autres places mondiales, par la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines du 8 novembre, accuse un recul de 0,36% depuis le début de la semaine.

Alors que la fin de l'année calendaire approche, l'indice est encore en repli de 3,54% depuis le début de l'année alors qu'il a progressé chaque année sur la période 2012-2015, avec notamment un bond de 56,7% en 2013.

La croissance de l'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis a atteint son plus haut niveau depuis un an en novembre selon l'enquête mensuelle ISM.

Cet indicateur avait déjà porté Wall Street la veille, où le Dow Jones a marqué un nouveau record. Avant le marché actions américain, les Bourses européennes avaient également fini la journée nettement dans le vert et ce malgré la victoire du "non" au référendum constitutionnel italien, qui a conduit Matteo Renzi à annoncer sa démission.

Le compartiment des matières premières (+1,7%), celui des "utilities" (+1,7%) et les financières (+1,7%) ont affiché les meilleures performances sectorielles de la séance.

(Ayai Tomisawa, Juliette Rouillon et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

 
La Bourse de Tokyo a fini en hausse modérée mardi, interrompant une série de deux baisses consécutives, soutenue par des statistiques économiques américaines jugées encourageantes, qui ont calmé les inquiétudes liées à l'Europe après l'annonce de la démission du président du Conseil italien Matteo Renzi.
Le Nikkei a terminé sur un gain de 0,47% à 18.360,54 points. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai