5 décembre 2016 / 15:07 / il y a 8 mois

Wall Street à un niveau record avec le pétrole

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, soutenue par la remontée au-dessus de 55 dollars des cours du pétrole, les investisseurs outre-atlantique ne semblant pas pour le moment particulièrement inquiets de la crise politique en Italie. /Photo prise le 15 novembre 2016/Lucas Jackson

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, soutenue par la remontée au-dessus de 55 dollars des cours du pétrole, les investisseurs outre-atlantique ne semblant pas pour le moment particulièrement inquiets de la crise politique en Italie.

L'indice Dow Jones franchit à nouveau un record et gagne 74,39 points, soit 0,39%, à 19.244,81 points dans les premiers échanges, après avoir réalisé quatre progressions hebdomadaires d'affilée. Il profite notamment de la bonne tenue des valeurs bancaires et de l'énergie. Le Standard & Poor's 500, plus large, avance de 0,38% à 2.200,18 points et le Nasdaq Composite prend 0,30% à 5.271,26 points.

En Europe, les marchés sont également en nette progression et semblent résister au choc redouté de l'annonce de la démission du président du Conseil italien, Matteo Renzi, après sa défaite cinglante au référendum sur la réforme constitutionnelle organisé dimanche.

Sur le marché pétrolier, les cours du baril ont touché un plus haut en séance à 55,53 dollars, affichant une progression de 19% depuis mercredi, jour de l'annonce d'un accord de réduction de la production de l'Opep auquel s'associera la Russie, premier producteur mondial de brut.

Lundi, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole a confirmé la tenue d'une réunion le 10 décembre à Vienne entre l'Opep et des pays producteurs n'appartenant pas au groupe pour finaliser un accord sur la limitation de la production

Vers 14h40 GMT, le Brent prend encore 0,91% et le brut léger américain 0,92%.

Sur le plan sectoriel, l'indice des valeurs liées au pétrole, en hausse de 0,62%, est la deuxième plus forte hausse des indices du S&P-500, derrière les valeurs financières, en progression de plus de 1%.

Aux valeurs, Sears Hometown And Outlet Stores prend près de 2%. Sears Holdings (-0,87%) a déclaré que son directeur général Eddie Lampert était prêt à augmenter sa participation, actuellement de 57,3%, dans le groupe, dont le distributeur en difficulté s'est séparé en 2012, en échange d'un partenariat, entre autres, dans certaines marques.

Côté baisses, Consolidated Communications Holdings, abandonne près de 1,5%, le fournisseur services de données, ayant annoncé le rachat du fournisseur de services haut débit Fairpoint Communications, dont le titre prend 13,5%, pour 1,5 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros).

Sur le plan macro-économique, les investisseurs prendront connaissance à 15h00 GMT de l'indice ISM des services pour le mois de novembre, attendu en légère hausse.

Yashaswini Swamynathan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below