Les marchés européens terminent dans le rouge

vendredi 2 décembre 2016 18h11
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé dans le rouge vendredi, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis n'ayant pas suffi à dissuader les investisseurs de rester en retrait avant le référendum constitutionnel italien et l'élection présidentielle autrichienne de dimanche, deux scrutins considérés comme des facteurs de risque pour la cohésion politique et économique de la zone euro.

À Paris, le CAC 40 a perdu 31,79 points, soit 0,7%, à 4.528,82. Le Footsie britannique a cédé 0,33% et le Dax allemand 0,2%.

L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,52%, le FTSEurofirst 300 0,16% et le Stoxx 600 0,44%. Ce dernier a touché en matinée son plus bas niveau depuis trois semaines à 336,36 points.

Sur la semaine, le Stoxx 600 a abandonné 0,9% et le CAC 40 0,47%.

A Wall Street, au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones était quasi stable tandis que le Standard & Poor's 500 gagnait 0,2% et le Nasdaq 0,26%.

L'économie américaine a créé 178.000 emplois en novembre, un chiffre proche du consensus Reuters, et le taux de chômage est tombé à 4,6%, son plus bas niveau depuis août 2007. Ces chiffres confortent le scénario d'un relèvement du taux des "fed funds" le 14 décembre à l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Ces statistiques sans réelle surprise ont fait baisser le dollar, qui a enchaîné trois semaines successives de hausse après l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, une correction jugée logique mais pas durable par les cambistes. Au moment de la clôture européenne, l'euro se traitait à 1,0670 dollar, en hausse de 0,08%, et l'indice dollar, qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier d'autres devises, abandonnait 0,3%.

Sur les marchés actions européens, le secteur bancaire a accusé la plus mauvaise performance du jour, abandonnant 1,31%; l'italienne UBI Banca a perdu 4,66%, l'autrichienne Raiffeisen 4,18%.

Le compartiment des matières premières a quant à lui cédé 1,15%, pénalisé par le reflux des cours de plusieurs métaux.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont terminé dans le rouge vendredi, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis n'ayant pas suffi à dissuader les investisseurs de rester en retrait avant le référendum constitutionnel italien et l'élection présidentielle autrichienne de dimanche, deux scrutins considérés comme des facteurs de risque pour la cohésion politique et économique de la zone euro. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,7%, à 4.528,82 points. Le Footsie britannique a cédé 0,33% et le Dax allemand 0,2%. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor