J&J condamné à payer un milliard de dollars à six plaignants

vendredi 2 décembre 2016 07h17
 

(Reuters) - Un jury fédéral de Dallas a condamné jeudi Johnson & Johnson et sa filiale DePuy Orthopaedics à verser plus d'un milliard de dollars (938 millions d'euros) à six plaignants ayant subi des complications après l'implantation de prothèses de hanche de type métal sur métal, a annoncé le défenseur des plaignants.

Les jurés ont estimé que les implants de la marque Pinnacle présentaient des défauts de conception et que J&J et sa filiale n'avaient pas suffisamment informé les patients sur les risques.

J&J et DePuy font l'objet de près de 8.400 actions en justice dans ce dossier, qui ont été regroupées au Texas. Plusieurs cas représentatifs feront l'objet de procès et les verdicts serviront à déterminer le règlement des plaintes restantes.

"C'est un message haut et fort" adressé à J&J pour qu'il "fasse le ménage dans une partie pas très reluisante de ses activités", a déclaré Mark Lanier, l'avocat des six plaignants, tous californiens.

J&J n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

(Erica Teichert à New York, Véronique Tison pour le service français)

 
Un jury fédéral de Dallas a condamné jeudi Johnson & Johnson et sa filiale DePuy Orthopaedics à verser plus d'un milliard de dollars à six plaignants ayant subi des complications après l'implantation de prothèses de hanche. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking