Le marché auto rebondit, +5% en 2016 à portée de main

jeudi 1 décembre 2016 11h14
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont rebondi en novembre grâce aux nouveautés du groupe Renault et aux marques étrangères, plaçant le marché automobile français en bonne voie pour afficher en 2016 une hausse de 5% environ.

Il s'est immatriculé le mois dernier 163.170 voitures particulières neuves dans l'Hexagone, soit une hausse de 8,5% en données brutes comme en données corrigées des jours ouvrables (CJO), a annoncé jeudi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Le CCFA a également confirmé sa prévision d'une croissance d'environ 5% du marché auto français sur l'ensemble de l'année, après une progression de 6,8% en 2015, au vu de la performance cumulée sur onze mois: 1.820.814 immatriculations, soit +5% en données brutes et +4,6% en données CJO.

En octobre, le marché avait freiné brutalement (-4% en données brutes) à cause notamment de la baisse classique de la demande entre les anciens modèles en fin de vie et les nouveaux en commande.

"On sera à deux millions d'immatriculations à la fin de l'année, ce qui veut dire que les traces de la crise ont été effacées", commente Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile, qui table sur une hausse de 5,1% du marché en 2016.

"En revanche, on ne voit pas les moteurs qui pourraient le porter l'an prochain bien au-delà de ce qui reste le rythme de croisière du marché automobile français dans un contexte économique moyen", ajoute-t-il.

Les estimations des observateurs pour 2017 oscillent en effet actuellement entre une stagnation et une légère hausse de 1,5% environ.

Parmi les groupes français, Renault a brillé en novembre avec un bond de 23,3% pour le groupe (+16,8% pour la marque au losange, qui vient de renouveler des best-sellers comme Mégane et Scénic, et +60,4% pour la marque low cost Dacia).   Suite...

 
Les immatriculations de voitures neuves en France ont rebondi en novembre grâce aux nouveautés du groupe Renault et aux marques étrangères, plaçant le marché automobile français en bonne voie pour afficher en 2016 une hausse de 5% environ. Il s'est immatriculé le mois dernier 163.170 voitures particulières neuves dans l'Hexagone, soit une hausse de 8,5% en données brutes comme en données corrigées des jours ouvrables (CJO). /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier