Wall Street a cédé du terrain malgré l'envolée du pétrole

mercredi 30 novembre 2016 23h23
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note mitigée mercredi, l'envolée des valeurs pétrolières à la suite d'un accord sur la réduction de la production de brut conclu par l'Opep ayant notamment été contre-balancée par la chute des "utilities", valeurs sensibles à la hausse des taux d'intérêt.

L'indice Dow Jones a gagné 0,01%, soit 1,98 point à 19.123,58, inscrivant en séance un nouveau pic historique à 19.225,29.

Le S&P-500, plus large, a finalement perdu 5,85 points, soit 0,27%, à 2.198,81 après également enregistré une session un nouveau record à 2.214,10. Et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 56,24 points (-1,05%) à 5.323,68.

Sur l'ensemble du mois de novembre, surtout caractérisé par la victoire inattendue de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine du 8 novembre, le Dow Jones a gagné 5,4%, le S&P 500 3,4% et le Nasdaq Composite 2,6%. Il s'agit de la meilleure performance mensuelle du Dow Jones depuis mars.

Après avoir longtemps redouté l'accession de Donald Trump à la Maison blanche, les investisseurs pensent désormais que ce dernier prendra des mesures favorables au marché actions, retenant notamment les promesses d'une hausse des dépenses dans les infrastructures et celles d'une simplification de la réglementation dans le secteur bancaire ou encore celui de la santé.

Steven Mnuchin, choisi par Donald Trump pour le poste de secrétaire au Trésor, a déclaré dans la journée que la réforme de la fiscalité et la remise en cause de certains accords commerciaux seraient les priorités économiques de la future administration, avec pour objectif d'atteindre 3% à 4% de croissance.

"On a ce cycle haussier post-électoral (...) Les actions ont fait plus que monter, elles ont connu une ascension verticale", a déclaré Mark Luschini, chargé de la stratégie investissements chez Janney Montgomery Scott.

Le sentiment que la croissance américaine va s'accélérer sous une administration Trump a donné un nouveau coup de fouet au dollar, avec un gain de 0,6% du billet vert face à un panier de devises internationales, qui reprend sa marche en avant vers un pic de 14 ans.   Suite...

 
La Bourse de New York a fini sur une note mitigée mercredi. L'indice Dow Jones a gagné 0,01%, soit 1,98 point à 19.123,58, inscrivant en séance un nouveau pic historique à 19.225,29. /Photo prise le 7 novembre 2016/REUTERS/Brendan McDermid