Samsung Electronics, sous pression, étudie une scission du groupe

mardi 29 novembre 2016 10h46
 

par Se Young Lee

SÉOUL (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé mardi son intention d'augmenter son dividende et d'étudier la possibilité d'une scission en deux entités, ce qui constituerait le plus important changement structurel des 47 années de l'histoire du groupe sud-coréen.

Le premier fabricant mondial de smartphones, de mémoires et de téléviseurs a cependant ajouté qu'il était "absolument neutre" sur la manière de procéder et n'a fourni que peu de détails sur son éventuelle restructuration, ce qui a déçu les investisseurs en Bourse où l'action a fini inchangée.

"L'examen ne présage en rien de la direction ou de l'intention que la direction et le conseil suivront", a déclaré Samsung dans un communiqué, ajoutant avoir recruté des conseillers externes pour cette revue stratégique qui devrait durer au moins six mois.

Une réorganisation du groupe pourrait permettre aux héritiers de la famille Lee de renforcer leur emprise sur le joyau du conglomérat Samsung Group. Le fonds spéculatif américain Elliott Management a proposé cette restructuration en octobre pour accroître la valeur boursière du groupe, actuellement de l'ordre de 224 milliards de dollars (211 milliards d'euros).

Samsung s'est engagé à redistribuer 50% de sa génération de trésorerie (free cash flow) pour 2016 et 2017, tandis qu'Elliott souhaite porter cette proportion jusqu'à 75% et réclame en plus un dividende spécial de 26 milliards de dollars.

Selon les analystes, l'annonce du groupe est en deçà des attentes des investisseurs et l'incertitude sur la restructuration pèse sur le titre.

"Il y a une certaine déception que le dividende ne soit pas plus élevé et peut-être aussi sur l'absence d'un dividende spécial; c'est la raison pour laquelle l'action fait du surplace aujourd'hui", explique Sat Duhra, gérant d'actifs chez Henderson Global Investors.

Samsung n'a pas directement abordé les propositions d'Elliott dans son communiqué mais a promis d'y répondre d'ici à la fin novembre.   Suite...

 
Samsung Electronics a annoncé mardi son intention d'augmenter son dividende et d'étudier la possibilité d'une scission en deux entités, ce qui constituerait le plus important changement structurel des 47 années de l'histoire du groupe sud-coréen. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji