L'OCDE voit un regain de croissance mondiale avec l'impulsion US

lundi 28 novembre 2016 11h40
 

PARIS (Reuters) - L'OCDE s'attend à ce que la croissance mondiale reprenne un peu plus d'élan que prévu au cours des deux prochaines années, sous l'effet de la politique de relance envisagée aux Etats-Unis.

Dans ses prévisions d'automne, publiées lundi, l'Organisation de coopération et de développement économiques voit la croissance mondiale passer de 2,9% cette année à 3,3% en 2017 - alors qu'elle n'attendait que 3,2% en septembre - pour atteindre 3,6% en 2018.

Elle a notamment révisé en hausse ses anticipations de croissance de l'économie américaine, pour laquelle elle attend désormais 1,5% cette année (contre 1,4% précédemment) et 2,3% en 2017 soit 0,2 point de plus qu'auparavant.

L'organisation basée à Paris table même sur une croissance de 3,0% de la première économie mondiale en 2018, ce qui marquerait son rythme le plus rapide depuis 2005.

Cette évolution serait principalement alimentée par les baisses d'impôts et les projets de dépenses publiques de la future administration Trump, qui stimuleraient l'investissement et la consommation aux Etats-Unis, avec des retombées sur la demande extérieure.

L'économie américaine verrait par conséquent son taux de chômage reculer de 4,9% cette année à 4,5% en 2018, tandis que l'inflation remonterait de 1,2% en 2016 à 2,2% en 2018, permettant à la Réserve fédérale de relever progressivement ses taux, qui pourraient atteindre 2,0% en 2018.

Cette reprise de l'économie américaine permettrait de compenser en partie le ralentissement en Chine et au Royaume-Uni ainsi que la faiblesse persistante de la croissance dans la zone euro.

Malgré les mesures de relance mises en oeuvre, la Chine, qui ne figure pas parmi les 35 pays membres de l'OCDE, devrait voir se poursuivre le ralentissement de sa croissance, quoiqu'à un rythme plus lent qu'anticipé en septembre.

  Suite...

 
L'OCDE s'attend à ce que la croissance mondiale reprenne un peu plus d'élan que prévu au cours des deux prochaines années, sous l'effet de la politique de relance envisagée aux Etats-Unis. Dans ses prévisions d'automne, l'organisation économiques voit la croissance mondiale passer à 3,3% en 2017. /Photo d'archives/REUTERS/Hannah McKay