Repli du bénéfice de Thyssenkrupp, l'acier reste dans le rouge

jeudi 24 novembre 2016 16h52
 

par Georgina Prodhan et Tom Käckenhoff

ESSEN, Allemagne (Reuters) - Thyssenkrupp a fait état jeudi d'une baisse de son béénfice annuel d'exploitation et a livré des prévisions prudentes pour son exercice en cours, qui soulignent l'urgence de trouver une solution durable pour ses activités sidérurgiques en difficulté.

Face aux surcapacités dans l'acier, Thyssenkrupp cherche à fusionner ses activités en Europe avec celles de l'indien Tata Steel. L'industriel allemand a obtenu le soutien de l'investisseur activiste Cevian, qui a accru sa participation dans le groupe cette année à près de 20%.

Le directeur financier de Thyssenkrupp, Guido Kerkhoff, a toutefois laissé entendre, au cours d'une conférence avec des analystes, que le groupe pourrait conserver une part majoritaire de son activité sidérurgique européenne.

"Le plus important pour nous est de parvenir à résoudre les problèmes de surcapacité que ce soit par une consolidation ou par notre plan sous-jacent", a-t-il dit, estimant qu'une introduction en Bourse de ces activités ne résoudrait pas le problème en question.

Les activités sidérurgiques en Europe, qui représentent environ 20% des ventes totales du groupe, ont subi une contraction de 36% de leur bénéfice d'exploitation ajusté au cours de l'exercice clos fin septembre malgré une hausse des cours de l'acier sur la fin de la période.

L'action Thyssenkrupp a effacé ses pertes vers 15h30 GMT à la Bourse de Francfort, après avoir abandonné en séance jusque près de 3%. L'indice Dax-30 gagne au même moment 0,25%.

RÉDUCTIONS DES COÛTS   Suite...

 
Thyssenkrupp prévoit une croissance de son bénéfice d'exploitation plus faible que prévu sur son exercice en cours et a souligné jeudi la nécessité de réduire les coûts pour atteindre ses objectifs dans un contexte d'instabilité des prix des matières premières. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay