Le duel Novo-Sanofi sur le marché US du diabète va s'intensifier

mardi 22 novembre 2016 11h05
 

par Ben Hirschler

(Reuters) - Novo Nordisk et Sanofi ont tous deux obtenu le feu vert des autorités américaines pour de nouveaux traitements contre le diabète, ce qui devrait déclencher une nouvelle bataille entre les deux laboratoires pharmaceutiques sur ce marché extrêmement concurrentiel.

Le Xultophy de Novo Nordisk et le Soliqua de Sanofi combinent une insuline de longue durée avec une molécule dénommée GLP-1, qui stimule la production d'insuline dans le pancréas.

Les analystes estiment que les traitements combinés représentent un important potentiel de vente et les deux laboratoires espèrent accroître leurs revenus grâce à eux au moment où les prix des médicaments insuliniques standards sont sous pression aux États-Unis, un marché clé.

La date de l'approbation du traitement anti-diabète de Sanofi est largement conforme aux attentes du laboratoire français, mais celle de Novo arrive avec quelques semaines d'avance par rapport au calendrier prévu par le laboratoire danois.

Après le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, l'autorité sanitaire américaine, Sanofi a annoncé son intention de lancer le Soliqua en janvier 2017; Novo, de son côté, envisage de lancer le Xultophy au premier semestre 2017.

Les analystes s'attendent à ce que le Xultophy génère des ventes annuelles d'environ 1,2 milliard de dollars en 2021, tandis que le Soliqua devrait atteindre 550 millions de dollars à la même date, selon le consensus des estimations compilées par Thomson Reuters.

Le Xultophy, approuvé en Europe depuis 2014, est une thérapie contre le diabète associant l'insuline Tresiba de Novo et l'agoniste du GLP-1 Victoza. Le Soliqua est une thérapie associant le Lantus et la lixisénatide.

Les deux nouveaux médicaments sont prescrits pour le traitement du diabète de type 2 chez l'adulte et sont administrés par injection quotidienne sous-cutanée afin d'améliorer le contrôle glycémique.   Suite...

 
Novo Nordisk et Sanofi ont tous deux obtenu le feu vert des autorités américaines pour de nouveaux traitements contre le diabète, ce qui devrait déclencher une nouvelle bataille entre les deux laboratoires pharmaceutiques sur ce marché extrêmement concurrentiel. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer