22 novembre 2016 / 08:52 / dans 10 mois

Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

Les Bourses européennes ont ouvert en hausse généralisée mardi, soutenues par une nouvelle envolée des valeurs liées aux matières premières, dans le sillage d'une Bourse de New York à des niveaux records. À Paris, le CAC 40 gagne 0,66% à 4.559,50 points vers 08h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,54% et à Londres, le FTSE avance de 0,78%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse généralisée mardi, soutenues par une nouvelle envolée des valeurs liées aux matières premières, dans le sillage d‘une Bourse de New York à des niveaux records.

À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,66% à 4.559,50 points vers 08h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,54% et à Londres, le FTSE avance de 0,78%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro est en hausse de 0,64%, le FTSEurofirst 300 de 0,54% et le Stoxx 600 de 0,61%.

Tous les indices sectoriels sont dans le vert, à l‘exception des transports et des loisirs (-0,33%), plombé par le recul du britannique Compass (-3,5%), spécialiste de la restauration collective.

Les places asiatiques sont elles aussi orientées à la hausse même si la progression a été limitée à Tokyo (+0,31%) à la veille d‘un jour férié au Japon.

Wall Street a fini lundi à des niveaux records, le Dow Jones, le Standard & Poor’s 500, le Nasdaq composite et le Russell 2000 des valeurs secondaires ayant tous fini la séance à un pic historique de clôture, une première depuis le 31 décembre 1999.

La Bourse de New York reste portée par les espoirs de politique budgétaire expansionniste promise par Donald Trump même si certains mettent en garde contre le flou persistant entourant la composition de l‘équipe chargée de mettre en oeuvre les mesures du président élu des Etats-Unis.

De même, les investisseurs préfèrent encore pour l‘instant ignorer un autre aspect du programme économique de Donald Trump, son protectionnisme. Le futur président a annoncé lundi que l‘une de ses premières mesures à son arrivée à la Maison blanche en janvier serait de retirer les Etats-Unis de l‘accord de libre-échange transpacifique (TPP).

Aux valeurs européennes, le numéro un italien des services aux collectivités Enel prend 3,4%, plus forte hausse de l‘EuroStoxx 50, après avoir annoncé une augmentation de son ratio de dividende sans exclure des rachats d‘action.

A l‘inverse, Essilor chute de près de 7%, plus fort recul de l‘EuroStoxx 50 et du Stoxx 600, après une révision à la baisse par le numéro un mondial de l‘optique ophtalmologique de ses perspectives de croissance pour 2016.

Zodiac Aerospace perd pour sa part 4%, le fournisseur des constructeurs aéronautiques se donnant trois ans pour retrouver sa rentabilité historique.

Le dollar confirme son raffermissement observé face à l‘euro depuis la victoire de Donald Trump. Le billet vert a pris plus de 3,5% face à la monnaie européenne depuis le 8 novembre, porté par la hausse des rendements des obligations du Trésor américain en prévision d‘un redressement de l‘inflation aux Etats-Unis et d‘une hausse des taux de la part de la Réserve fédérale le mois prochain.

Les cours du pétrole poursuivent leur remontée, le Brent de la mer du Nord repassant au-dessus des 49 dollars le baril, face à la perspective d‘un accord le 30 novembre à Vienne sur une baisse de la production de l‘Opep.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below