November 21, 2016 / 3:07 PM / in 8 months

Wall Street ouvre en hausse avec les cours du pétrole

3 MINUTES DE LECTURE

Wall Street a ouvert en hausse, le Nasdaq atteignant même un record, soutenue par la hausse des cours du pétrole et un optimisme persistant vis-à-vis de la politique de Donald Trump. Le Dow Jones gagne 0,29% à 18.922,34 points dans les premiers échanges. /Photo prise le 9 novembre 2016/Brendan McDermid

(Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse lundi, le Nasdaq atteignant même un record, soutenue par la hausse des cours du pétrole et un optimisme persistant vis-à-vis de la politique de Donald Trump.

L'indice Dow Jones gagne 0,29% à 18.922,34 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,44% à 2.191,57 points. Le Nasdaq Composite prend 0,55% à 5.350,73 points, après avoir touché un nouveau plus haut historique dans les premières transactions.

Le Dow Jones a pris plus de 5% depuis la victoire inattendue de Donald Trump à l'élection présidentielle du 8 novembre.

Les cours du pétrole font un bond en avant de plus de 2,5% à des pics de près de trois semaines dans l'espoir que les membres de l'Opep parviennent à mettre en oeuvre leur accord de réduction de la production destiné à soutenir les prix.

Le dollar, qui subit son premier repli en 11 jours face à un panier de devises de référence tout en restant près de ses pics de 13 ans et demi, soutient aussi les cours du baril.

"Les investisseurs jouent leurs convictions, à savoir que Trump mettra en place des réductions d'impôts et prendra des mesures qui pourraient renforcer le marché d'actions", note Andre Bakhos chez Janlyn Capital. "Ce rally peut prendre fin à tout moment mais pour l'instant l'enthousiasme est toujours là."

Stanley Fischer, vice-président de la Réserve fédérale, a souligné lundi que certaines politiques de relance budgétaire, qui améliorent notamment la productivité, pouvaient contribuer à améliorer le potentiel de croissance économique aux Etats-Unis.

Il a ajouté que le raffermissement du dollar n'empêcherait pas la Fed de faire ce qui lui semble approprié pour l'économie américaine. La plupart des investisseurs s'attendent à une hausse de taux américains le mois prochain.

Aux valeurs, Caterpillar avance de 1,25% après avoir annoncé vendredi que ses ventes mondiales au détail s'étaient contractées de 12% sur les trois mois à fin octobre, une baisse moins marquée que lors des mois précédents.

Tyson Foods chute de plus de 15%. Le numéro un américain de la viande a annoncé le départ à la fin de l'année de son directeur général Donnie Smith, qui sera remplacé par l'actuel président du groupe, Tom Hayes, et fait état d'une baisse de près de 13% de son chiffre d'affaires trimestriel.

A contrario, le groupe de matériaux de construction Headwaters bondit de plus de 17% après l'annonce de son rachat par son concurrent australien Boral pour 2,6 milliards de dollars (2,45 milliards d'euros).

Yashaswini Swamynathan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below