Un changement de cap économique envisageable en Europe fin 2017

lundi 21 novembre 2016 13h25
 

par Noah Barkin

BERLIN (Reuters) - Son rigorisme budgétaire semble isoler de plus en plus l'Allemagne au sein de l'Europe après l'appel que lui a lancé la semaine dernière la Commission européenne pour qu'elle augmente, même légèrement, la dépense publique.

Sans surprise, le discours de l'exécutif européen sur la nécessité d'"évoluer vers une orientation budgétaire plus positive dans la zone euro" n'a guère été du goût du ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble: il a reproché vendredi à la Commission d'outrepasser ses prérogatives et l'a exhortée à s'appliquer plutôt à faire respecter les règles budgétaires communes.

Mais l'intervention de la CE est peut-être le prélude à un changement de cap économique après une longue période dominée par l'austérité budgétaire, si bien défendue par l'Allemagne.

La victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine et la perspective de nouveaux gouvernements en France et en Allemagne l'an prochain pourraient aider en cela le Vieux Continent.

"Nous pensons que la position de l'Allemagne perdra progressivement de son influence", estime Marco Protopapa (JPMorgan).

"GRAND MARCHANDAGE"

La victoire de Donald Trump vient surtout rappeler à la classe politique allemande les dangers qu'il y a à faire la sourde oreille aux doléances d'une population qui n'hésite plus à exprimer dans les urnes une colère attisée par une mondialisation effrénée.   Suite...

 
L'intervention de la CE, qui a lancé un appel à l'Allemagne la semaine dernière pour qu'elle augmente la dépense publique, est peut-être le prélude à un changement de cap économique après une longue période dominée par l'austérité budgétaire, si bien défendue par l'Allemagne. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch