Petit rebond du chômage au pire moment pour Hollande

jeudi 17 novembre 2016 14h49
 

PARIS(Reuters) - Le petit rebond du taux de chômage au troisième trimestre en France est une mauvaise nouvelle supplémentaire pour François Hollande, à quelques semaines de l'annonce de sa décision sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 2017.

Le gouvernement et l'entourage du président - qui a fait de la baisse du chômage une condition pour se présenter - comptaient sur la poursuite du recul de ce taux pour éclipser les chiffres très volatils des demandeurs d'emploi qui alternent hausse et baisse chaque mois.

La dernière publication avant l'annonce par François Hollande de sa décision début décembre interviendra jeudi prochain, avec les chiffres des inscrits à Pôle emploi à fin octobre.

Selon les données publiées jeudi par l'Insee, le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a progressé de 0,1 point en France métropolitaine pour s'établir à 9,7%. Il a également augmenté de 0,1 point en incluant les départements d'Outre-mer, à 10,0%, en hausse pour la première fois depuis le troisième trimestre 2015.

Cette hausse corrige la forte baisse (-0,3 point) intervenue au deuxième trimestre et contraste avec l'annonce, faite la semaine passée par l'Insee, de la création nette de 52.200 postes dans le privé au troisième trimestre.

Dans sa note de conjoncture d'octobre, l'institut prévoyait une stabilisation au troisième trimestre, à 9,6% en France métropolitaine et 9,9% avec les départements d'Outre-mer.

Selon la ministre du Travail Myriam El Khomri, "malgré cette légère hausse trimestrielle des chiffres du chômage de l'Insee, les bons résultats que nous enregistrons en matière de créations nettes d'emploi se traduisent par une baisse notable du chômage sur un an, la plus forte depuis huit ans".

Le chômage a ainsi baissé de 10,5% à 10,0% de la population active entre le troisième trimestre 2015 et le troisième trimestre de cette année et de 10,1% à 9,7% pour la seule France métropolitaine.

  Suite...

 
Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) s'est accru de 0,1 point au troisième trimestre en France métropolitaine pour s'établir à 9,7%, selon les données publiées jeudi par l'Insee. En incluant les départements d'Outre-mer, il s'inscrit également en hausse de 0,1 point, à 10,0%. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier