L'effet Trump se dissipe à Wall Street

jeudi 17 novembre 2016 07h17
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mercredi en baisse après plus d'une semaine de hausse qui a permis au Dow Jones d'afficher quatre records de clôture d'affilée à la suite de l'élection inattendue de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

La surprenante euphorie sur les marchés qui a suivi le succès du candidat républicain paraît terminée et les indices rentrent dans le rang avec un repli modéré pour le Dow Jones et le Standard & Poor's-500.

Le Nasdaq a en revanche fini dans le vert, les valeurs technologiques redressant la tête après avoir été délaissées au profit d'autres secteurs, notamment les banques, dans le sillage du verdict des urnes.

L'indice Dow Jones a perdu 54,92 points, soit 0,29%, à 18.668,14. Le S&P-500, plus large, a reculé de 0,16% à 2.176,94.

Le Nasdaq Composite a progressé pour sa part de 0,36% à 5.294,58.

"On a vu aujourd'hui un effet gueule de bois", commenté Steven Chiavarone, gérant de portefeuille pour le Federated Investors Global Allocation Fund. "Le marché a intégré assez vite un scénario optimiste mais maintenant, un léger doute s'installe".

Les projets d'investissements dans les infrastructures et de baisses d'impôts du président élu, conjugués à sa volonté protectionniste, ont alimenté les anticipations d'inflation, ce qui a poussé les rendements des emprunts du Trésor américain à la hausse et fait grimper le dollar.

  Suite...

 
La Bourse de New York a terminé mercredi en baisse après plus d'une semaine de hausse. Le Dow Jones a perdu 0,29%, le S&P-500 a reculé de 0,16% et le Nasdaq Composite a progressé pour sa part de 0,36%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson