Les Bourses européennes ouvrent en hausse

lundi 14 novembre 2016 09h43
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes gagnent lundi plus de 1% à l'ouverture après avoir bouclé leur meilleure semaine depuis le mois de juillet, même si la réaction positive des marchés à l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a paru s'émousser vendredi.

La vigueur du dollar, qui continue de progresser face à un panier de devises de référence, profite aux ressources de base dont l'indice enregistre la plus forte hausse sectorielle en Europe (+3%).

Les banques (+1,6%) ont également le vent en poupe, notamment UniCredit qui prend autour de 3%. La première banque italienne, pourrait décider de lancer une augmentation de capital de 10 à 13 milliards d'euros pour mettre à terme aux inquiétudes persistantes sur ses niveaux de fonds propres, a-t-on appris ce week-end auprès de quatre sources.

Un porte-parole d'UniCredit a qualifié par ailleurs de spéculation la rumeur d'une éventuelle fusion avec Société générale (+1,6%).

Les investisseurs s'interrogent toujours sur les véritables intentions de Donald Trump dont le programme reste flou et sur le réalisme de ses projets ambitieux en vue de relancer la croissance.

L'élan sur les marchés reste cependant positif.

À Paris, le CAC 40 prend 1,36% (61,22 points) à 4.550,49 points vers 08h20 GMT, porté notamment par ArcelorMittal qui gagne 4,5%, la plus forte hausse de l'indice parisien.

À Francfort, le Dax gagne 1,15% et à Londres, le FTSE progresse de 1,1%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 1,27% et le FTSEurofirst 300 1,17%, tout comme et le Stoxx 600.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes gagnent lundi plus de 1% à l'ouverture après avoir bouclé leur meilleure semaine depuis le mois de juillet, même si la réaction positive des marchés à l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a paru s'émousser vendredi.  À Paris, le CAC 40 prend 1,36% vers 08h20 GMT à Francfort, le Dax gagne 1,15% et à Londres, le FTSE progresse de 1,1%. /Photo prise le 14 octobre 2016/REUTERS/Kai Pfaffenbach