November 10, 2016 / 1:17 PM / 8 months ago

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-seance

5 MINUTES DE LECTURE

Engie accuse la plus forte baisse du SBF 120 (-6,47%) après que le producteur et fournisseur de gaz et d'électricité, dont les résultats sur neuf mois ont été impactés par les prix de l'énergie, a dit viser désormais le bas de ses prévisions annuelles. /Photo d'archives/Jacky Naegelen

Paris (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 flirte avec les 4.600 points (+0,92% à 4.585,38 points à 13h45) sur la lancée de la séance de la veille, les marchés d'actions restant portés par l'accueil positif fait par Wall Street à Donald Trump. S'y ajoutent plusieurs solides publications de résultats d'entreprises.

* VIVENDI bondit de 10,18% à 19,915 euros), plus forte hausse de l'indice SBF 120 après l'annonce de résultats supérieurs aux attentes au troisième trimestre, portés par les performances de la maison de disque Universal Music Group qui ont contrebalancé les difficultés chez Canal+ en France.

* ENGIE accuse la plus forte baisse du SBF 120 (-6,47% à 11,925 euros) après que le producteur et fournisseur de gaz et d'électricité, dont les résultats sur neuf mois ont été impactés par les prix de l'énergie, a dit viser désormais le bas de ses prévisions annuelles.

* Le secteur BANCAIRE européen enregistre une hausse de 3,5%, car il pourrait bénéficier des mesures de dérégulation bancaire de Donald Trump. BNP progresse de 2,46% à 56,15 euros, Crédit Agricole de 1,36% à 10,815 euros, Natixis de 5,54% à 4,724 euros et AXA de 4,46% à 22,23 euros.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+3,99% à 40,425 euros) bénéficie aussi du relèvement de recommandation de JPMorgan à "surpondérer" (contre neutre). L'analyste base notamment son conseil sur l'amélioration du niveau de coussins de fonds propres et les perspectives de croissance du produit bancaire du groupe.

* Le secteur des MATIERES PREMIERES enregistre la deuxième plus forte hausse sectorielle en Europe (+3,19%) dans la foulée de l'élection de Donald Trump, dont le programme est de nature à stimuler les dépenses d'infrastructures. Les cours du cuivre sont à leur plus haut niveau depuis un an (+4,22% à 5 641,5 dollars la tonne).

* ARCELORMITTAL gagne 3,02% à 6,676 euros, VALLOUREC 7,89% à 4,92 euros et ERAMET caracole en tête du CAC Mid & Small avec un gain de 10,39% à 46,1 euros.

* LEGRAND (+5,22% à 54,26 euros) a enregistré sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires et des résultats en hausse grâce notamment à la vigueur de son activité aux Etats-Unis, et a relevé ses objectifs 2016 de croissance organique et de marge.

* RENAULT perd 2,56% à 73,47 euros). La transmission à la justice de l'enquête de la Répression des fraudes sur les émissions d'oxydes d'azote du constructeur automobile fait craindre de nouveaux surcoûts pour le groupe.

* CARREFOUR perd 3,56% à 22,735 euros alors que le ministère de l'Economie a assigné en justice le groupe de distribution pour pratiques commerciales abusives.

* INNATE PHARMA gagne 7,5% à 12,33 euros dans l'attente de la présentation par la biotech, lors d'une conférence téléphonique le 14 novembre, de données cliniques sur ses candidats anticorps lirilumab et IPH4102.

* ARKEMA gagne 1,58% à 87,5 euros à la faveur de résultats trimestriels solides du groupe de chimie, dopé notamment par ses matériaux à forte valeur ajoutée et ses investissements en Asie et qui table désormais sur une croissance d'environ 9% à 10% de son Ebitda en 2016 (contre 7%-9% auparavant).

* EUROPCAR (+2,75% à 8,396 euros) a publié des résultats en hausse pour le troisième trimestre, avec un chiffre d'affaires de 707 millions d'euros (+5,1% à changes constants) et un corporate Ebitda en progression de 4,5% à 159 millions. La société confirme ses objectifs 2016.

* RUBIS perd 6,25% à 75,91 euros dans des volumes étoffés. Les volumes inférieurs aux attentes au troisième trimestre de l'activité de stockage et de Rubis Energie (climat doux en Europe et arrêt temporaire de distribution de fioul au Nigeria) déçoivent malgré une bonne capacité de résilience de la marge, selon plusieurs analystes.

* BENETEAU prend 5,06% à 10,9 euros, le fabricant de voiliers et de yachts ayant annoncé une croissance de 11,8% de son chiffre d'affaires annuel, à 1,1 milliard d'euros, et de 27% de son résultat opérationnel courant, à 43,6 millions d'euros.

* AKKA TECHNOLOGIES (+2,54% à 32,3 euros) a publié un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 7,3% à 272,9 millions d'euros. La société de services en ingénierie informatique confirme ses objectifs 2016 de croissance organique pour chacune de ses unités d'activité et de nouvelle amélioration des marges.

* LATECOERE (+7,03% à 3,5 euros) a annoncé une hausse de 7,5% à 154,6 millions d'euros de son chiffre d'affaires du troisième trimestre. Dans une note intitulé "Contre toute attente, encore en croissance!", Midcap Partners salue des résultats clairement au-dessus des attentes et passe à l'achat sur la valeur en arguant que le fort décrochage des dernières semaines est totalement injustifié.

Charlotte Brichaux et Laetitia Volga, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below