Eurazeo voit ses revenus progresser au 3e trimestre en dépit des attentats

jeudi 10 novembre 2016 09h20
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Eurazeo a vu au troisième trimestre son chiffre d'affaires progresser de 1,8% à périmètre et change constants, en dépit des attentats qui ont provoqué en France une contraction des flux touristiques auxquels sont exposées plusieurs de ses entreprises.

La société d'investissement, qui détient des participations dans des groupes comme AccorHotels ou le loueur de véhicules Europcar, indique jeudi avoir dégagé sur le trimestre 1.328,7 millions d'euros de revenus contre 1.296,5 millions un an plus tôt.

"Face aux turbulences du secteur du tourisme en France et aux conséquences du Brexit sur le secteur B-to-B en Angleterre, Europcar a démontré ce trimestre la pertinence des mesures mises en oeuvre depuis plusieurs années", a souligné Philippe Audouin, le directeur financier d'Eurazeo, lors d'une conférence téléphonique.

Entre juillet et septembre, les revenus d'Europcar ont ainsi progressé de 5,1% et le loueur a confirmé ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'année.

De son côté, après la forte dégradation de la fréquentation touristique à Paris et sur la Côte d'Azur, AccorHotels a vu son activité en France reculer cet été mais le groupe est parvenu à maintenir une progression de ses ventes, grâce notamment à l'activité au Royaume-Uni, où la chute de la livre pour cause de Brexit a dopé le tourisme.

Dans cet environnement de menaces terroristes et d'incertitudes quant aux conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne et quant à la politique qui sera menée par le futur président des Etats-Unis Donald Trump, Eurazeo se veut "prudent" et "sélectif" dans ses prochains investissements.

"Nous avons toujours essayé d'être très prudents et nous allons rester très prudents", a souligné Philippe Audouin. "Nous avons un 'deal flow' (flux d'opérations) très important, ce qui nous permet d'être très sélectifs dans nos investissements."

Il a aussi indiqué qu'Eurazeo Capital n'avait cette année signé que quatre transactions après avoir examiné 326 opportunités d'investissement.   Suite...