COR-Vente-privée devrait atteindre les 3,0 milliards d'euros de CA en 2016

mardi 8 novembre 2016 10h10
 

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Correction titre

Vente-privée devrait voir son chiffre d'affaires grimper de 50% à 3,0 milliards d'euros en 2016, grâce à ses acquisitions en Europe, et réaliser une croissance interne de 20%, a déclaré à Reuters son PDG Jacques-Antoine Granjon.

Après son revers aux Etats-Unis il y a deux ans, le leader français du déstockage en ligne a changé de stratégie et mis le cap sur la croissance externe.

Il a fait porter l'effort en Europe, où il a multiplié les acquisitions et vient de prendre une participation majoritaire dans le polonais zlotewyprzedaze.pl après l'acquisition de la majorité du suisse e-boutic.ch et du danois Designers & Friends.

Il a également racheté cette année la totalité de l'espagnol Privalia, présent en Espagne, en Italie, au Brésil et au Mexique et dont les ventes dépassent les 500 millions d'euros.

En 2015, les ventes du groupe ont totalisé 2,0 milliards d'euros et la croissance organique a atteint 13%. La France pesait encore pour 60% du chiffre d'affaires.

"En 2017, nous devrions encore avoir une croissance interne à deux chiffres", a indiqué Jacques-Antoine Granjon en marge d'une conférence sur le luxe organisée à Paris par le magazine Vogue.   Suite...

 
Correction titre

Vente-privée devrait voir son chiffre d'affaires grimper de 50% à 3,0 milliards d'euros en 2016, grâce à ses acquisitions en Europe, et réaliser une croissance interne de 20%, a déclaré à Reuters son PDG Jacques-Antoine Granjon. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen