Wall St baisse toujours, 9e repli d'affilée pour le S&P 500

vendredi 4 novembre 2016 22h18
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a de nouveau fini en baisse vendredi et l'indice Standard & Poor's 500 affiche désormais neuf séances consécutives de repli, du jamais vu depuis près de 36 ans, de nombreux investisseurs préférant rester en retrait à quatre jours de l'élection présidentielle américaine.

Le S&P 500 a cédé 3,48 points, soit 0,17%, à 2.085,18. Le Dow Jones a perdu 42,39 points (-0,24%) à 17.888,28 et le Nasdaq Composite a reculé de 12,04 points (-0,24%) à 5.046,37.

Le Nasdaq a lui aussi enchaîné neuf séances de recul d'affilée et le Dow Jones sept. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a perdu 1,5%, le S&P 500 1,94% et le Nasdaq 2,77%. Le S&P ramène ainsi à 2,03% seulement sa progression depuis le 1er janvier.

L'aversion au risque reste nourrie par la remontée dans les sondages de Donald Trump, le candidat républicain à la Maison blanche, alors que sa rivale démocrate, Hillary Clinton, semblait jusqu'à la semaine dernière disposer d'une avance confortable.

Si le dernier sondage Reuters-Ipsos en date donne un léger avantage à la candidate démocrate au niveau national, les résultats de plusieurs Etats susceptibles d'être décisifs et qui lui semblaient acquis apparaissent désormais beaucoup plus incertains.

"A l'évidence, l'évolution des sondages électoraux a été le gros sujet de préoccupation de la semaine. On a assisté à un rebond momentané mais il n'a pas duré et les gens ont tout simplement décidé de liquider leurs positions avant la clôture, pour réduire leur exposition au cas où d'autres mauvaises nouvelles arriveraient pendant le week-end", explique Michael O'Rourke, responsable de la stratégie de marché de Jones Trading.

Dans ce contexte politique défavorable, Wall Street a accueilli avec prudence les statistiques mensuelles de l'emploi. L'économie américaine a créé 161.000 postes en octobre selon le rapport du département du Travail, alors que le consensus Reuters en donnait 175.000 et le taux de chômage est revenu à 4,9% tandis que le salaire horaire moyenne augmentait de 0,4%, plus qu'attendu.

  Suite...

 
La Bourse de New York a de nouveau fini en baisse vendredi et l'indice Standard & Poor's 500 affiche désormais neuf séances consécutives de repli, du jamais vu depuis près de 36 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri