Le luxe surprend le marché grâce à un rebond chinois inattendu

jeudi 3 novembre 2016 17h44
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Nombre de grands noms du luxe, portés par un rebond inattendu de la demande chinoise, ont heureusement surpris les investisseurs avec des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes et jugés encourageants pour la cruciale période de Noël.

Après un premier semestre plombé par le ralentissement chinois, la chute de Hong Kong, la baisse des flux touristiques en Europe et la morosité du marché américain, LVMH, Kering, Dior et Hermès ont fait mieux que prévu grâce notamment à la clientèle chinoise qui compte pour plus du tiers du marché mondial du luxe.

Ils ont aussi profité des achats massifs des touristes internationaux au Royaume-Uni, nourris par la baisse du sterling, qui ont permis de compenser la chute de la fréquentation en France pour cause d'attentats.

"Ce qui a réellement surpris, c'est l'ampleur de l'amélioration de la demande chinoise", a déclaré à Reuters Rogerio Fujimori, analyste de RBC Capital Markets.

"C'est encourageant pour la fin de l'année mais cela ne fait pas une tendance", a-t-il cependant ajouté.

Cette reprise s'explique par des comparatifs favorables - l'été 2015 avait été plombé par la chute de la Bourse de Shanghai et la dévaluation du yuan -, par une meilleure tenue de l'économie chinoise, par la réduction des écarts de prix entre l'Europe et l'Asie et par les mesures prises par Pékin visant à développer la consommation intérieure.

"Il y a une accélération des ventes en Chine, poussée par une appétence plus forte à la consommation et par la politique visant à encourager les achats locaux", a déclaré jeudi Axel Dumas, gérant d'Hermès, lors d'une conférence téléphonique.

Prudent, il a cependant ajouté qu'il était "encore trop tôt pour crier victoire".   Suite...

 
La boutique d'Hermès à Rome. Nombre de grands noms du luxe, portés par un rebond inattendu de la demande chinoise, ont heureusement surpris les investisseurs avec des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes et jugés encourageants pour la cruciale période de Noël. /Photo prise le 7 octobre 2016/REUTERS/Tony Gentile