Les Bourses européennes terminent en nette baisse

mercredi 2 novembre 2016 18h36
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont nettement reculé jeudi, pénalisées notamment par les banques, par la chute des cours du pétrole et par une nervosité accrue des investisseurs à six jours de l'élection présidentielle américaine.

À Paris, l'indice CAC 40 a cédé 1,24% (55,61 points) à 4.414,67 points. À Francfort, le Dax a reculé de 1,47% et à Londres, le FTSE a cédé 1,04%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 1,15%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,42% et le Stoxx 600 1,09%.

L'un des plus forts replis sectoriels est pour les banques dont l'indice a perdu 2,37% suite à une série d'abaissements d'objectifs de cours.

L'indice de l'énergie (-2,18%) a également souffert dans le sillage des cours du brut, plombés par l'annonce d'une forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis et des doutes sur les capacités de l'Opep à soutenir les prix en réduisant la production. Le brut léger américain et le Brent de mer du Nord perdent chacun autour de 3%, le Brent revenant sous 47 dollars.

La plus forte baisse du Stoxx 600 est pour BP Milano (-7,69%), suivie de près par Banco Popolare (-7,05%), avec laquelle elle est en train de fusionner. Kepler Chevreux a baissé ses objectif de cours pour les deux titres.

Le compartiment automobile a quant à lui cédé 2,56% après la baisse des immatriculations en France et en Allemagne en octobre.

En forte baisse également, le géant danois du transport maritime A.P. Moller Maersk a perdu 7,16% après une baisse de 44% de son bénéfice trimestriel, à un niveau inférieur aux attentes du marché, son activité de conteneurs ayant accusé une perte à la suite d'une nouvelle baisse des taux de fret.

Contre la tendance, Hugo Boss (+4,2%) figure parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600. Le marché a salué l'annonce par la griffe allemande d'une reprise de ses ventes en Chine et d'un relèvement de son objectif de réduction des coûts cette année.

Les marchés, qui pariaient sur une victoire d'Hillary Clinton, voient Donald Trump rattraper une bonne partie de son retard dans les sondages depuis l'annonce de l'ouverture d'une enquête du FBI sur de nouveaux courriels de la candidate démocrate lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont nettement reculé jeudi. À Paris, l'indice CAC 40 a cédé 1,24% (55,61 points) à 4.414,67 points. À Francfort, le Dax a reculé de 1,47% et à Londres, le FTSE a cédé 1,04%. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor