Time Warner dépasse les attentes, doute sur la fusion

mercredi 2 novembre 2016 19h12
 

par Jessica Toonkel et Rishika Sadam

(Reuters) - Time Warner, le groupe de médias américain en passe d'être racheté par AT&T, a relevé mercredi ses perspectives annuelles et annoncé un bénéfice trimestriel au-dessus des attentes mais le titre baisse en raison du scepticisme des investisseurs sur les chances de succès de cette opération.

L'action du groupe, qui possède les chaînes de télévision HBO, CNN, Cartoon Network et le studio de cinéma Warner Bros, perd 1,03% à 87,38 dollars à Wall Street vers 18h00 GMT.

"Les fondamentaux sont excellents, mais en ce moment l'attention sur la valeur est focalisée sur la fusion", a déclaré Jeffrey Logsdon, analyste chez JBL Advisors LLC.

AT&T a annoncé fin octobre le rachat de Time Warner pour 85,4 milliards de dollars (78,5 milliards d'euros), un pari osé de la part de l'opérateur télécoms américain pour mettre la main sur des contenus d'information et de divertissement destinés à attirer les abonnés sur son réseau mobile.

Les analystes et les investisseurs se sont toutefois montrés sceptiques sur cette fusion, soulignant les éventuels obstacles réglementaires à surmonter.

"Ce processus d'approbation peut prendre plus d'un an, peut-être 18 mois, et a de fortes chances de ne pas aller au bout, de sorte que l'action peut rester largement sous-évaluée pendant un certain temps", a déclaré Edward Jones, analyste senior chez Robin Diedrich, qui évalue à 50% les chances de succès de cette opération.

Le directeur général de Time Warner, Jeff Bewkes, a dit mercredi espérer que la transaction soit bouclée au plus tard fin 2017.

Le chiffre d'affaires de Warner Bros, premier contributeur au chiffre d'affaires du groupe, a augmenté de 6,7% à 3,4 milliards de dollars au titre du troisième trimestre, porté par le succès des films "Suicide Squad" et "Sully".   Suite...

 
Time Warner, le groupe de médias américain en passe d'être racheté par AT&T, a relevé mercredi ses perspectives annuelles et annoncé un bénéfice trimestriel au-dessus des attentes mais le titre baisse en raison du scepticisme des investisseurs sur les chances de succès de cette opération. /Photo d’archives/REUTERS/Stephanie Keith