L'Italie serait plus près de la sortie de l'euro que la Grèce

mardi 1 novembre 2016 10h50
 

LONDRES (Reuters) - L'Italie est pour la première fois perçue comme étant plus menacée d'une sortie de la zone euro que la Grèce, selon une enquête publiée mardi par le cabinet d'études allemand Sentix.

Les investisseurs interrogés par Sentix évaluent à 9,9% la probabilité d'une sortie de l'Italie au cours des 12 prochains mois, contre 8,5% pour la Grèce.

C'est la première fois que l'Italie devance la Grèce depuis les débuts de l'enquête en juin 2012. Son résultat est toutefois loin de la probabilité de 70% qui était attribuée à une sortie de la Grèce durant l'année 2012, au plus fort de la crise de la dette.

L'enquête auprès de 1.039 investisseurs a été réalisée du 26 au 28 octobre.

(John Geddie, Véronique Tison pour le service français)

 
Le cabinet d'études allemand Sentix publie une enquête ce mardi selon laquelle l'Italie est pour la première fois perçue comme étant plus menacée d'une sortie de la zone euro que la Grèce. /Photo d'archives/REUTERS/ Stefano Rellandini