November 1, 2016 / 6:42 AM / 9 months ago

Le marché automobile français freine brutalement en octobre

3 MINUTES DE LECTURE

Les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 4% au mois d'octobre en données brutes par rapport à octobre 2015. /Photo d'archives/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 4% en octobre en données brutes par rapport au même mois de 2015, a annoncé mardi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Il s'est immatriculé 155.202 voitures particulières neuves le mois dernier, qui a compté un jour de moins qu'octobre 2015.

Sur dix mois, la hausse du marché automobile français est de 4,7% en données brutes, avec 1.657.652 immatriculations, précise le CCFA.

L'organisme maintient sa prévision d'une croissance "dans les +5%" pour le marché automobile français en 2016, année au cours de laquelle la France va à nouveau franchir la barre des deux millions de voitures immatriculées, a indiqué sur BFM Business François Roudier, directeur de la communication du CCFA.

"On a des ventes qui sont en général assez mauvaises en octobre. On a aussi un effet 'nouveau modèle' qui a joué à plein sur les commandes", a-t-il commenté. "On voit qu'on a un trou d'air entre les anciens modèles et les nouveaux."

Les immatriculations du groupe Renault reculent de 9,2%, avec une baisse de 12,2% pour la marque Renault mais une hausse de 3,7% pour la marque low cost Dacia.

Celles du groupe PSA affichent une baisse de 5,8%, avec un repli de 4,2% pour la marque Peugeot, de 5,6% pour la marque Citroën et de 26% pour la marque DS.

Globalement, les immatriculations des constructeurs français baissent de 7,3% tandis que celles des groupes étrangers sont quasi stables (-0,2%). Nissan, partenaire de Renault, affiche un repli de 18%.

Le diesel continue à perdre de la vitesse. Sa part de marché est tombée à 52,33% sur les 10 mois de janvier à octobre alors qu'elle était de 57,76% sur la période correspondante de 2015, selon les chiffres de la société de données DataNeo.

Dans le même temps, la part des véhicules à essence est passée de 38,16% sur les 10 premiers mois de 2015 à 43,74% sur la période de janvier à octobre 2016.

En Bourse, l'action Renault perd 1,58% en milieu d'après-midi après le coup de frein des ventes du groupe le mois dernier. Le titre PSA a effacé ses gains de la matinée et cède 0,29% tout en faisant mieux que le marché (-0,46% pour l'indice CAC 40) et que le secteur européen de l'automobile (-0,66% pour l'indice sectoriel Stoxx).

Nicolas Delame et Dominique Rodriguez, édité par Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below