October 31, 2016 / 9:02 AM / 9 months ago

La croissance de WPP ralentit moins que prévu

2 MINUTES DE LECTURE

Le directeur général de WPP, Martin Sorrell, a déclaré que le marché britannique avait "un peu ralenti, ce qui reflète peut-être un peu de l'incertitude autour du Brexit". Le groupe britannique grimpe lundi en Bourse après avoir fait état d'un ralentissement moins marqué que prévu de la croissance organique de ses ventes, à 2,8% au troisième trimestre. /Photo d'archives/Neil Hall

LONDRES (Reuters) - WPP grimpe lundi en Bourse après avoir fait état d'un ralentissement moins marqué que prévu de la croissance organique de ses ventes, à 2,8% au troisième trimestre.

Le directeur général du groupe britannique, Martin Sorrell, a déclaré que le marché britannique avait "un peu ralenti, ce qui reflète peut-être un peu de l'incertitude autour du Brexit".

La croissance du numéro un mondial de la publicité dépasse néanmoins les attentes des analystes de Goldman Sachs, qui tablaient sur +2,6%.

L'action WPP gagne 3,4% à 1.766 pence en Bourse de Londres vers 07h45 GMT, la plus forte hausse de l'indice FTSE 100, qui cède au même moment 0,36%.

Si le marché britannique ralentit, le marché américain, en revanche, reste en assez bonne santé, l'élection présidentielle qui se profile n'ayant que peu d'impact sur le marché publicitaire, a déclaré le directeur général de WPP, Martin Sorrell.

Le groupe britannique a quand même revu en légère baisse sa prévision de croissance pour l'ensemble de cette année, disant prévoir désormais une progression supérieure à 3% de son chiffre d'affaires à données comparables et de ses ventes nettes, alors qu'il avait évoqué en août une hausse "bien supérieure à 3%".

Au troisième trimestre, la croissance du chiffre d'affaires à périmètre comparable est revenue à 3,2%, contre 4,3% sur les six premiers mois de l'année.

Publicis, grand rival européen de WPP, a marqué le pas au troisième trimestre, pénalisé par des pertes de budgets aux Etats-Unis, et s'est montré prudent pour la fin d'année.

Sur la période de juillet à septembre, le groupe français, numéro trois mondial, a enregistré une croissance organique de 0,2% contre 0,8% attendu par le marché et après 2,7% au deuxième trimestre.

En Bourse, le titre WPP a perdu 8,5% depuis son pic de début octobre tandis que Publicis abandonnait 8%.

Paul Sandle; Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below