7 janvier 2016 / 11:50 / dans 2 ans

Les valeurs à à la mi-séance de la Bourse de Paris

ArcelorMittal enregistrait la plus forte baisse du CAC 40, avec un recul de 6,6%, à l'heure où l'indice parisien abandonnait 2,7%. Les valeurs liées aux matières premières et celles liées au pétrole souffrent particulièrement de la déstabilisation des places financières liée à l'accroissement des inquiétudes des investisseurs concernant la Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Laurent Dubrule

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 abandonne 2,7% à 4.359,36 points à 12h08, l‘aversion au risque étant accentuée par une nouvelle chute des marchés d‘actions chinois alors que Pékin a accéléré la dévaluation du yuan.

Aucune valeur du SBF 120 n‘est en hausse.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES et celles LIÉES AU PÉTROLE souffrent particulièrement de la déstabilisation des places financières liée à l‘accroissement des inquiétudes des investisseurs concernant la Chine, qui va de pair avec l‘accentuation de la dégringolade des cours du brut (-1,7% à 33,64 dollars pour le baril de Brent). Leurs indices sectoriels européens sont respectivement en baisse de 5,22% et de 4,56%.

* ARCELORMITTAL (-6,6%) enregistre la plus forte baisse du CAC 40. ERAMET recule de 4,02% et APERAM de 4,27%.

* Les valeurs PÉTROLIÈRES subissent en outre l‘impact de la déception suscitée par le groupe parapétrolier norvégien TGS, qui a publié des résultats inférieurs aux attentes au titre du quatrième trimestre 2015 et a dit s‘attendre à ce que les conditions de marché restent faibles en 2016.

VALLOUREC chute de 7,8% et signe la plus mauvaise performance du SBF 120. TOTAL recule de 3,57% et TECHNIP de 3,32% et, hors CAC 40, MAUREL & PROM perd 4,35% et CGG 2,36%.

* Les VALEURS CYCLIQUES et/ou FINANCIÈRES sont délaissées par les investisseurs avec le retour d‘une forte aversion au risque, les tensions géopolitiques en Corée du Nord et au Moyen-Orient s‘ajoutant au contexte macroéconomique chinois.

PSA est en baisse de 4,8% et CRÉDIT AGRICOLE de 3,84%.

* SAINT-GOBAIN perd 5,2% alors que Berenberg a abaissé sa recommandation sur le titre d‘acheter à conserver, jugeant le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux exposé à travers ses activités industrielles.

* SOLVAY recule de 4,38%. Bernstein a abaissé son objectif de cours de 117 à 109 euros.

* PUBLICIS perd 3,8%, au plus bas depuis plus d‘un an, Bernstein ayant abaissé son objectif de cours de 85 euros à 67,50 euros.

* TRANSGENE fait un bond de 15,03%, plus forte hausse du CAC Mid & Small, et échappe au marasme de la Bourse après que le groupe a annoncé avoir obtenu de nouvelles sources de financement à hauteur de 30 millions d‘euros en vue d‘engager de nouvelles études cliniques.

Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below