Wall Street fléchit dans le sillage des valeurs de l'énergie

lundi 28 décembre 2015 22h19
 

par Abhiram Nandakumar et Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en baisse lundi la première séance de la dernière semaine boursière de 2015, entraînée par les valeurs de l'énergie qui subissent le recul marqué des cours pétroliers, et par Apple.

Ce faisant, l'indice S&P-500 revient un peu en territoire négatif sur l'ensemble de l'année 2015.

Sur le plan sectoriel, l'indice des valeurs de l'énergie accuse de loin la plus grosse perte, de 1,79%. Le nouveau marasme du marché pétrolier a poussé les investisseurs à se délester de valeurs pétrolières telles que Chevron et Exxon Mobil, qui ont laissé 1,84% et 0,74% respectivement.

"Tout s'explique par le brut, voilà tout", a dit Paul Nolte (Kingsview Asset Management).

Les trois grands indices avaient réalisé la semaine passée leur meilleure performance hebdomadaire depuis la mi-novembre, gagnant autour de 2,5%, dopés précisément par le bond sans lendemain des valeurs énergétiques.

L'indice Dow Jones a cédé 23,90 points (0,14%) à 17.528,27 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 4,49 points (0,22%) à 2.056,50 points. Le Nasdaq Composite a laissé 7,51 points (0,15%) à 5.040,99.

Les volumes devraient rester minces tout au long de la semaine, ce qui est souvent synonyme de plus de volatilité.

Apple a cédé 1,12%, ayant perdu 9% durant le mois écoulé, les investisseurs craignant que les ventes d'iPhone baissent pour la première fois, l'an prochain.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS