Fragiles perspectives de rebond de l'économie japonaise

lundi 28 décembre 2015 10h13
 

par Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - La baisse de la production industrielle au Japon en novembre, la première en trois mois, et celle des ventes au détail semblent indiquer qu'il faudra attendre au mieux les premiers mois de 2016 pour observer une reprise franche de la troisième économie mondiale.

Même si les entreprises manufacturières prévoient d'augmenter leur production, les statistiques officielles décevantes publiées lundi sont de nature à entretenir le doute sur les prévisions optimistes de la Banque du Japon (BoJ): cette dernière table sur un rebond des exportations et de la consommation à même de relancer la croissance et de faire remonter l'inflation vers son objectif de 2%.

En novembre, la production industrielle a baissé de 1,0% alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un repli de 0,6%, selon les chiffres du ministère du Commerce.

Parallèlement, les ventes au détail ont diminué de 1,0% en novembre en rythme annuel alors que le consensus les donnait en recul de 0,6%. Ce chiffre s'explique entre autres par la douceur des températures dans l'archipel, qui a pesé sur les ventes d'habillement.

"On constate enfin des signes de reprise des exportations mais l'économie n'a pas encore entamé un rebond net", dit Takeshi Minami, chef économiste du Norinchukin Research Institute. "On risque de voir la consommation rester faible et empêcher le rebond de la croissance de l'économie."

Le Japon a échappé de peu à la récession sur le trimestre juillet-septembre et les économistes n'attendent qu'une croissance modeste sur octobre-décembre, la consommation et les exportations manquant toujours d'élan.

DOUTES SUR LE REBOND DE LA PRODUCTION   Suite...

 
La production industrielle a de nouveau reculé en novembre au Japon, illustrant l'impact de l'anémie des marchés émergents sur l'économie nipponne, avec une baisse de 1,0% en novembre par rapport à octobre. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino