Capgemini joue sa surperformance boursière sur le digital

mardi 22 décembre 2015 15h42
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Très bien placé dans le palmarès boursier de 2015, Capgemini va jouer une partie serrée pour dominer tous les compartiments du jeu dans le digital face à ses concurrents traditionnels mais aussi à des groupes issus du monde de la publicité et du marketing, estiment des analystes.

Le groupe, qui a bâti sa réputation sur les services informatiques jusqu'à en devenir le numéro un européen, doit désormais accompagner ses clients sur les réseaux sociaux et le mobile, ainsi que dans l'analyse de données (le "big data") et leur stockage dans des serveurs ("cloud computing").

"Nous entrons dans l'ère de la massification du digital", souligne un rapport récent du cabinet Oliver Wyman, qui prévoit pour les années à venir une mutation de l'e-commerce vers le mobile, un phénomène amplifié par le rattrapage des pays émergents.

Ces secteurs, aux taux de croissance de 15-20%, compensent le ralentissement de la demande dans les activités traditionnelles de Capgemini, désormais estimée à +2-3%, soulignent les analystes.

"Plus ou moins de succès dans ces activités pourrait amener l'action de Capgemini à surperformer ou sous-performer notre objectif de cours", estimait dans une note récente Stacy Pollard, analyste chez J.P. Morgan, qui est à "neutre" sur le titre avec un objectif de cours de 87 euros.

L'action, qui s'échangeait aux alentours de 84 euros mardi, a gagné 41% cette année, surperformant nettement le CAC 40, en hausse de 7% depuis début janvier, et l'indice paneuropéen des technologiques (+12% sur la période).

Capgemini affiche la cinquième plus forte hausse du baromètre de la Bourse de Paris et la quatrième plus forte progression de l'indice sectoriel européen sur 2015.

Tout l'enjeu pour Capgemini est non plus de vendre des solutions "de bout en bout" pour permettre globalement aux entreprises de réduire leurs coûts, mais de répondre aux demandes spécifiques de directeurs commerciaux de groupes aux activités très spécifiques.   Suite...